Société

Yopougon, les meilleurs élèves en situation de handicap récompensés

Mis à jour le 22 octobre 2021
Publié le 21/10/2021 à 5:00 , ,

Être excellent à l’école bien que vivant avec un handicap est possible. Des élèves en situation de handicap l’ont réalisé. C’est donc à juste titre qu’ils ont été célébrés pour leurs performances.

 

Ils ont été brillants pendant l’année scolaire 2020-2021. Leurs résultats aux examens de fin d’année figuraient parmi les meilleurs. Il s’agit des élèves de l’Institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (INIPA) et de l’École ivoirienne pour les sourds (ECIS).

100 de ces élèves en situation de handicap sur 172 candidats ont été déclarés admis dont 35 de l’INIPA (11 au CEPE, 11 au BEPC et 13 au BAC) et 55 de l’ECIS (dont 37 au CEPE et 18 au BEPC). Parmi ces élèves, Moyengo Kouassi Geovani Kevine avec 254 points au baccalauréat, Kpangni Fabrice Aristide avec 117, 24 points au BEPC et Yao Adjoua Roxane avec 144 points au CEPE ont surclassé leurs amis.

Pour la Secrétaire d’État chargée de la Protection sociale, Clarisse Kayo Mahi, ces performances méritent d’être célébrées. Aussi a-t-elle organisé une cérémonie d’excellence pour la cause à l’INIPA de Yopougon. A l’occasion, elle a salué la bravoure des enfants pour leurs brillants résultats. « À l’occasion des examens à grand tirage de l’année scolaire 2020-2021, les élèves de nos instituts spécialisés pour personnes à handicap sensoriel se sont distingués par leurs brillants résultats. Ils ont eu du mérite car ils ont surmonté toutes les velléités de complexes qui pouvaient entraver leur réussite ainsi que les conditions toutes particulières d’organisation de ces examens à grand tirage pour y arriver », a-t-elle indiqué d’entrée de jeu.

LIRE AUSSI : Vridi: la CIPREL offre des kits scolaires d’une valeur d’environ 27 millions de fcfa

Elle a également indiqué qu’il est temps de capitaliser la prise en charge des personnes vulnérables. « Au-delà de la célébration du mérite, il est temps maintenant pour nous de creuser davantage la problématique de la vulnérabilité physique et psycho-sensorielle des enfants dans notre pays.

Les heureux bénéficiaires n’ont pas manqué de remercier les initiateurs de la cérémonie. « Nous voudrions dire merci à Mme la Secrétaire d’État d’avoir pensé à nous. Depuis que nous allons à l’école, c’est la première fois que nous sommes ainsi honorés. Nous allons continuer de nous battre et montrer aux autres qui souvent se moquent de nous que nous pouvons faire comme eux et même mieux », a déclaré Kpangni Fabrice Aristide au nom de tous ses condisciples.

Le dernier recensement de la population et de l’habitat de 2014 en Côte d’Ivoire fait état de 453 453 personnes en situation de handicap avec 70.296 en situation de handicap visuel dont 25% scolarisables.

Olivier Dan, Correspondant Ouest

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE