Société

Le maire Assalé Tiémoko met fin aux cotisations COGES dans les écoles de Tiassalé

Mis à jour le 17 septembre 2020
Publié le 17/09/2020 à 11:46 , ,




L’information qui vient comme une bouffée d’oxygène pour les parents d’élèves dans un contexte socio-économique fortement marqué par la pandémie à Coronavirus, a été livrée le mercredi 16 septembre dernier par le maire de ladite commune, Assalé Tiémoko Antoine sur les réseaux sociaux.

Cette décision, selon l’équipe municipale, fait suite au cumul des frais annexes et cotisations Coges variable de 5500 F CFA à 7500 F CFA par enfant d’une école à une autre.

Notons que, les comités de gestion des établissements scolaires publics (Coges) des écoles primaires publiques, relèvent de l’autorité des mairies.

Tandis que, celles du secondaire public sont placées sous l’autorité du Conseil régional. « J’ai observé que dans chaque école, il y a deux types de prélèvements faits dans la poche des parents d’élèves. Il y a les frais annexes dont la destination varie d’une inspection à une autre dans la même commune et il y a les cotisations COGES appelées cotisations exceptionnelles », constate amèrement le directeur général du journal satirique « L’éléphant déchaîné« . C’est pourquoi il a promis, pour la période de 2020 à 2023, une subvention de 1 million de francs CFA à chaque école.

« Vous êtes priés, vous les présidents des Coges, d’adresser désormais vos besoins y compris un ordinateur portable, dans la limite du million par école, au service financier de la mairie. Tout ce qui est réparation, achat de clés, remplacement d’ampoules, petits travaux divers dans les écoles, vous saisissez la mairie qui vous enverra un entrepreneur ou un fournisseur, qui vous livrera le nécessaire et se fera payer au trésor public, sur présentation de facture accompagnée d’un mandat signé par le maire« , ajoute Assalé Tiémoko.

Avant d’insister sur le fait que, la mairie prendra une décision pour tout frais qui n’aura pas été identifié comme absolument nécessaire pour l’école et l’éveil à la conscience des enfants.

« Les frais annexes ou frais administratifs ne sont pas supprimés. Ce sont les cotisations annuelles Coges de 1000F CFA à 2500 f  CFA par élève qui sont supprimées« , a précisé le maire de Tiassalé.

Tizié TO Bi
Correspondance particulière

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE