Fact-Checking

Antoine Glaser dément être l’auteur d’un fake news sur Alassane Ouattara

Mis à jour le 3 juin 2020
Publié le 03/06/2020 à 12:20 , , , ,
  ;
  ;

A l’aune des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, les fausses informations se créent sur les réseaux sociaux. La dernière en date, devenue virale, a été démentie par l’ancien directeur de publication du journal « La Lettre du Continent« , Antoine Glaser.

« Une très grave intox ! Ou fake news si vous préférez. Je ne suis plus à la Lettre du Continent depuis 10 ans (sept 2010 pour être précis) », a répondu Antoine Glaser dans un message à  7info qui l’a contacté ce mercredi matin.

Dans un article signé de son nom et attribué à La lettre du Continent, le journaliste français évoquerait « une conversation téléphonique  récente entre Emmanuel Macron et Ouattara qui ont discuté du récent rebondissement intervenu à la CPI avec la libération totale du président GBAGBO. » 

Dans ce faux article, « Le chef d’ état ivoirien a convaincu son homologue français de la nécessité de briguer un troisième mandat pour  contrecarrer  la toute puissante  alliance entre le PDCI et le FPI qui sème de profondes inquiétudes au parti présidentiel  . Or Amadou Gon COULIBALY qu’il a désigné en Mars comme son poulain pour lui succéder est désormais écarté à cause de son état de santé critique.  Ce dernier est encore hospitalisé à Paris après le violent choc cardiaque survenu le 2 mai  et qui l’a contraint à s’absenter du pays depuis bientôt un mois » lit-on.

A lire aussi: ANTOINE GLASER (JOURNALISTE-ANALYSTE POLITIQUE) : « VOICI LE CHOIX DE LA FRANCE ET DES ETATS-UNIS POUR LA PRESIDENTIELLE DE 2020»

Alassane Ouattara a annoncé son retrait de la course à la présidence. Le jeudi 5 mars dernier, à la surprise générale, Alassane Ouattara annonçait depuis Yamoussoukro, son intention de ne pas briguer un nouveau mandat présidentiel.

En réaction à la diffusion de ce faux grossier, qui s’est répandu comme une traînée de poudre, paniquant des adophiles,  Antoine Glaser fait savoir que « La Lettre du Continent n’existe plus en tant que telle depuis avril 2020, elle a été fusionnée au sein du site Africa Intelligence. Quant à moi, la dernière fois que je me suis exprimé sur la Côte d’Ivoire, c’était il y a plus de trois mois sur France24. C’est de la pure instrumentalisation par des gens et des objectifs politiques que je ne connais pas« , a-t-il expliqué.

Les élections présidentielles sont prévues pour le 31 octobre 2020, et seul le parti au pouvoir (RHDP) a proposé son candidat en la personne du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Le PDCI et le FPI, les deux principaux partis d’opposition, attendent leur convention respective pour désigner leur candidat.

Sandra Kohet

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE