Politique

Une organisation de la société civile appelle au report de la présidentielle d’octobre prochain

Mis à jour le 9 avril 2020
Publié le 09/04/2020 à 5:09 , , ,




Le Groupe de Plaidoyer et d’Actions pour la Transparence Electorale (GPATE) invite le gouvernement ivoirien a entamé des discussions avec les forces sociales et partis politiques en vue du report des élections présidentielles. L’annonce a été faite au cours dans un communiqué rendu public ce jour.

Cette proposition intervient au moment où la Côte d’Ivoire fait face à une crise sanitaire sans précédent, rendant ainsi difficilement le déroulement normal du processus électoral. Avec les premières mesures prises notamment l’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes, le processus d’enrôlement, démarré depuis janvier dernier, devrait être suspendu. Pourtant ce n’est pas le cas. Alors le GPATE, dans un souci de transparence électorale, invite le gouvernement à envisager le report des élections.

« … Dans la perception populaire l’urgence de la lutte contre le COVID 19 supplante les opérations d’établissement des documents administratifs, l’enrôlement sur la liste électorale, le contentieux de la liste électorale, les débats sur le code électoral et la commission électorale indépendante. Cependant, dans cet environnement de crise sanitaire aigu, le Gouvernement poursuit les opérations d’établissement des documents d’identités dans l’indifférence des populations et des autres parties prenantes, plus préoccupées par leur état de santé. Dans ces conditions, le processus électoral, s’il venait à être maintenu entamerait la participation des populations en raison du traumatisme né de cette pandémie. Des autorités issues de telles élections trouveraient leur légitimité grevée » fait savoir l’organisation avant d’ajouter, « En plus, l’effort financier, hors norme (10% du PIB) qu’implique la crise sanitaire, ne pourrait à nos yeux permettre à la Cote d’ivoire de faire face aux engagements financiers d’un processus électoral crédible. Au regard de ce qui précède, le GPATE appelle le Gouvernement, en concertation avec les Institutions de la République, les partis politiques et les forces sociales, à envisager le report des élections générales de 2020 dans les limites de la Constitution » propose le Président Abraham Denis YAUROBAT.

Pour l’heure la Côte d’Ivoire ne sait pas à quel moment elle arrivera à vaincre cette crise sanitaire. Et le moins que l’on puisse dire, le coronavirus, aura un impact sur le calendrier électoral préétabli.

Eric Coulibaly

7info.ci 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE