Eco-business Société

Promesse tenue pour la 1ère édition des journées de promotion des zones industrielles

Mis à jour le 13 mai 2019
Publié le 29/04/2019 à 5:48 , , ,




La première édition des journées de la promotion des zones industrielles a connu son apothéose ce vendredi 26 avrilà Abidjan. Environ 150 personnes venues d’Afrique ont pris part à ces journées organisées par le Fonds de développement des infrastructures industrielles (Fodi), en collaboration avec l’Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (Agedi), sous l’égide du ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des Pme de Côte d’Ivoire.

L’objectif général de ces assises était de communiquer et sensibiliser les acteurs concernés sur les textes et réglementation en vigueur, en vue de l’implantation d’unités industrielles et sur l’importance de la mobilisation des ressources pour le développement des zones industrielles en Côte d’Ivoire.  A travers ses journées, le Fond de Développement des infrastructures Industrielles (FODI) et l’Agence de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles (AGEDI), initiateurs, voulaient non seulement faire la promotion des zones industrielles déjà existante, mais aussi mobiliser des partenaires en vue du financement de la construction de nouvelles zones industrielles et la réhabilitation de celle qui  existent, mais qui sont en état de dégradation.

C’était d’ailleurs le but de l’atelier qui s’est tenu le deuxième jour de cet événement. Cet atelier a vu la présence de plusieurs personnalités dont le représentant du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME. Il avait pour thème « le développement des zones industrielles en Côte d’Ivoire en 2019 ». Le représentant du ministre du Commerce et de l’industrie, Mathurin Bombo, a à l’occasion, invité les experts en charge des questions développement des zones industrielles à échanger sur les différentes thématiques afin de proposer des modèles de gestion et de financement pour une meilleure gestion des zones industrielles.

Félix Blé, le Directeur général du FODI (Fonds de développement des infrastructures industrielles) pour sa part, a fait savoir qu’au niveau des infrastructures des zones industrielles, des efforts importants ont été faits par l’Etat ivorien.

Plusieurs panels ont meublé cet atelier. Le premier avait pour thème « enjeux du foncier dans le développement industriel ». Il a été animé par Kra Kouamé, directeur général de l’AGEDI, Coulibaly Fousseni, directeur général du domaine au ministère en charge de l’urbanisme et Ouattara Youssouf directeur à la direction général des impôts.

L’importance du secteur industriel dans le développement de la Côte d’Ivoire, comment mobiliser les fonds pour le financement de l’aménagement des zones industrielles et les défis et solutions pour le développement du secteur, sont les questions qui ont été développé les panelistes.

Coulibaly Fousseni, a cours de son intervention annoncé l’aménagement de plusieurs nouvelles zones industrielles à Abidjan et à l’intérieur du pays. Ce sont au total 3000 ht qui sont projetés à cet effet, a-t-il dit. Ouattara Youssouf, représentant de la DGI, a pour sa part invité les acteurs du secteur, notamment les industriels à plus de civisme fiscal pour permettre une plus forte mobilisation des fonds pour l’aménagement des zones industrielles. Le directeur général de l’AGEDI, Kra Kouamé, a quant à lui a recommandé aux industriels de s’installer en zones industrielle pour éviter plus d’impact nuisant sur les populations.

Ces journées de promotion des zones industrielles ont été riches en enseignement selon le rapport lu par le directeur général de FODI, Félix Blé. Les experts ont, au cours de leurs différentes interventions, fait plusieurs recommandations pour un développement plus accru des zones industrielles. Ce sont entre autres la création des zones spécialisées, des zones économiques. La création d’une plateforme entre FODI et la DGI, a été aussi recommandée pour permettre à cette structure en charge de mobilisation des fonds pour le développement des zones industrielles d’être plus performante dans sa mission.

 Il faut noter que le gouvernement pour faire jouer à l’industrie ivoirienne un plus grand rôle dans la transformation structurelle de l’économie par le renforcement du lien production-transformation et la création de nouveaux pôles d’activités industrielles, s’est engagé à développer les infrastructures industrielles au profit des investisseurs.

Cette volonté du gouvernement s’est matérialisée par la création de l’AGEDI (Agence de Gestion et de Développement des Infrastructures Industrielles) et du FODI (Fonds de Développement des Infrastructures Industrielles), en vue de la réhabilitation des zones industrielles d’Abidjan et le développement de nouvelles zones industrielles à Abidjan et à l’intérieur du pays.

DIANE Drissa, stagiaire

Poleafrique.info

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE