Eco-business

L’Idev renforce les capacités dans plus de 26 pays d’Afrique

Mis à jour le 1 mai 2020
Publié le 01/05/2020 à 11:30 , , , ,




L’évaluation indépendante du développement (IDEV) est une unité indépendante et impartiale dont la mission est de renforcer les activités de la Banque africaine de développement (BAD) en matière de développement dans ses pays membres régionaux. Dans son rapport rendu public, dont 7info s’est procurée copie, il a été mentionné que cette unité de la banque africaine de développement a réalisé et facilité des évaluations, des événements de partage de connaissances et des activités de renforcement des capacités dans plus de 26 pays d’Afrique.

Son travail a contribué à renforcer non seulement les efforts de la Banque, mais également ceux de l’ensemble de la communauté de l’évaluation, y compris les gouvernements et les parlementaires, en offrant la possibilité de tirer des enseignements de l’expérience et de planifier et fournir des résultats de développement aux normes les plus élevées possibles.

Par ailleurs, selon Mmakgoshi Lekhete, administratrice représentant Eswatini, le Lesotho et l’Afrique du Sud dans le Groupe de la Banque africaine de développement, le Groupe de la BAD a connu plusieurs étapes importantes en 2019.

« Le doublement du capital de la Banque africaine de développement et l’augmentation de 32% des ressources du Fonds africain de développement signifient que le Groupe de la Banque est désormais bien placé pour poursuivre la mise en œuvre de sa Stratégie décennale et de ses Top 5 priorités, afin d’avoir un impact sur le développement du continent. À bien des égards, la force de cet impact dépend de la manière dont la Banque peut tirer les leçons de ses succès comme de ses échecs. Le rôle d’IDEV pour tirer les leçons de l’expérience, générer et partager les connaissances, promouvoir l’apprentissage et renforcer l’efficacité du développement de la Banque est à présent plus crucial que jamais », a-t-elle signifié..

Pour renforcer les capacités du personnel de la Banque, acquérir de nouvelles connaissances et profiter de nouveaux éclairages, IDEV a mis en œuvre plusieurs activités internes telles que les webinaires susmentionnés, des formations ciblées sur les logiciels d’analyse qualitative de données assistée par ordinateur, la gestion des connaissances et la gestion des conflits en évaluation.

A lire aussi: AKINWUMI ADESINA, PRESIDENT DE LA BAD ACCUSE DE NEPOTISME, SE DEFEND ET DEPLOIE SA STRATEGIE ANTI COVID-19

Dans le cadre de son engagement en faveur du renforcement des capacités, IDEV a financé la participation de 5 Jeunes Évaluateurs Émergents à l’Assemblée mondiale d’IDEAS 2019 à Prague. Grâce à l’initiative SNES, IDEV a renforcé les capacités de 110 experts et superviseurs de S&E dans les principaux ministères, départements et organismes gouvernementaux en Éthiopie et en Tanzanie. En collaboration avec l’APNODE et ses partenaires stratégiques, IDEV a facilité la formation de 125 parlementaires africains au cours de l’année – certains parlementaires ont participé à des formations offertes lors de la 5e  Assemblée générale annuelle (AGA) de l’APNODE, d’autres ont participé à des formations sur place offertes par le Centre d’apprentissage pour l’évaluation et les résultats – Afrique anglophone (CLEAR-AA). La 5e  AGA d’APNODE, qui IDEV RAPPORT ANNUEL 2019 DÉVELOPPER UNE CULTURE DE L’ÉVALUATION 25 qui s’est tenue à Abidjan en août, a non seulement annoncé la participation des parlements régionaux africains (le Parlement de la CEDEAO et le Parlement panafricain), mais a également suscité l’intérêt au-delà des sphères parlementaires pour inclure des groupes de la société civile, des universitaires et des groupes de réflexion politique de toute l’Afrique.

Plus important encore, le travail d’IDEV en matière de RCE a permis d’obtenir l’adhésion locale au niveau national (par exemple, la création d’une section nationale de l’APNODE en Zambie) ainsi qu’une reconnaissance et une visibilité mondiales. Par exemple, IDEV a facilité la participation de ses partenaires stratégiques à des conférences mondiales, telles que l’invitation de l’APNODE à l’Assemblée mondiale de l’IDEAS de 2019, la conférence du PNUD sur les capacités nationales d’évaluation et la conférence parlementaire du Commonwealth.

Sandra Kohet

7Info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE