Société

Centrale d’Azito 4, un protocole d’accord validé pour la purge des droits coutumiers 

Mis à jour le 7 novembre 2019
Publié le 07/11/2019 à 1:21 , , ,




Un protocole d’accord a été signé entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la communauté villageoise d’Azito (Abidjan dans la commune de Yopougon) dans le cadre de la purge des droits coutumiers relatifs à la construction de la centrale thermique située dans ce village. Il est d’un montant de 2 milliards FCFA.

L’État de Côte d’Ivoire a signé, le 6 novembre à Abidjan, un protocole d’accord avec la communauté villageoise d’Azito, en vue de l’indemniser à hauteur de 2 milliards FCFA pour la cession à l’Etat du site des travaux de la phase 4 de la centrale thermique d’Azito.

« Suite aux discussions, nous sommes tombés d’accord sur le montant de 2 milliards FCFA. Ce montant sera entièrement supporté par le Projet, sans engagement financier de l’Etat », a soutenu le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Énergies Renouvelables, Abdourahmane Cissé.

A lire aussi: CONSEIL DES MINISTRES- ACCROISSEMENT DE PRODUCTION ENERGETIQUES, PLUS DE 2000 EMPLOIS EN VUE, SIGNAL TNT FIN DECEMBRE 2018, 700 F/KG POUR LE CAFE

Selon le ministre, il était impérieux de solder le différend de la purge des droits coutumiers avec la population qui a cédé ses terres à l’Etat, afin de permettre la poursuite normale des travaux.

Il a remercié la communauté villageoise d’Azito pour sa patience tout le temps qu’ont duré les négociations.

Les travaux en cours vont porter la capacité totale de la centrale à 700 MW.

Richard Yasseu et Primature

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE