Sport

CAN 2022: faux pas interdit à Niamey pour les Éléphants de Côte d’Ivoire

Mis à jour le 25 mars 2021
Publié le 25/03/2021 à 4:00 , , ,
L'équipe de Côte d'Ivoire est toujours à la recherche d'un grand meneur de jeu.

« Il faut gagner pour Sidy et Hamed Bakayoko », a lancé Mariam Dao Gabala le mercredi 24 mars dans la cour de la Fédération ivoirienne de Football (FIF) à Treichville. Elle a encouragé les Éléphants de Côte d’Ivoire qui affrontent le Mena du Niger le vendredi 26 mars à Niamey. La victoire est impérative.

Après la double confrontation contre Madagascar (2-1 à l’aller et 1-1 au retour), les Éléphants de Côte d’Ivoire reprennent la marche en avant pour la qualification des phases finales de la CAN 2021, qui se jouera en janvier 2022 au Cameroun. Face au mena du Niger le vendredi 26 mars, les Éléphants doivent impérativement gagner. À égalité de point avec Madagascar, les pachydermes ont reçu pour cette mission le soutien des responsables de la FIF.

« Nous sommes là pour la reprise du championnat, mais aussi pour accompagner nos joueurs qui ont pris le vol aujourd’hui pour Niamey où ils doivent affronter le Niger. Les Éléphants doivent donner le meilleur d’eux pour assurer la qualification. Il faut gagner pour deux raisons. Il faut gagner pour Sidy et pour Hamed Bakayoko, deux illustres personnalités qui ont tant accompli pour le rayonnement du football ivoirien et pour la Côte d’Ivoire. Nos prières les accompagnent », a rassuré Mariam Dao Gabala, présidente du comité de normalisation.

Pour ce périple nigérien, Patrice Beaumelle n’a pu compter sur tous ses hommes. Des joueurs comme Maxwel Cornet et Sinaly Diomandé de Lyon et le Lensois Seko Fofana n’ont pu rejoindre le groupe à Niamey. Les Ivoiriens seront aussi orphelins de l’attaquant de l’Ajax d’Amsterdam, Sébastien Haller, qui a fait bonne impression lors de la double confrontation face à Madagascar. Il est absent pour cause de Covid-19. Les Éléphants devront donc faire le job sans lui.

« Le souci, c’est le manque de compétition des joueurs locaux qui ont été convoqués. Vous savez que le championnat est interrompu depuis plus d’un an et donc les joueurs appelés par Beaumelle ne rassurent pas forcément sur leur état physique. Mais la bonne nouvelle, c’est la première sélection d’Amad Diallo le néo mancunien. Il apportera beaucoup sur les côtés et surtout en attaque. Je pense qu’on peut revenir avec la victoire » a analysé pour 7info, André Aba, journaliste au quotidien le Jour plus.Après la rencontre du vendredi 26 mars face au Niger, les Éléphants se déplacent en Éthiopie pour la dernière journée. Deux matchs pour définitivement prendre son billet pour le Cameroun.

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE