Eco-business

Adama Bictogo en difficulté sur le marché d’une université sénégalaise

Mis à jour le 22 janvier 2020
Publié le 22/01/2020 à 5:11 , , ,




Le marché de la construction de l’Université Amadou Mahtar Mbow (Sénégal) a été arraché à l’homme d’affaires ivoirien, Adama Bictogo.

Le ministère de l’Enseignement supérieur sénégalais affirme ne rien devoir à Adama Bictogo qui a touché la somme de 30 milliards de FCFA pour exécuter 35% des travaux mais la société de l’homme d’affaires ivoirien n’a effectué que 22%, rapporte Sikafinances.com ce mercredi.

Selon le patron de SNEDAI, après avoir décroché le contrat, il aurait effectué des travaux et a constaté que le sol qui devait supporter les fondations des bâtiments était défectueux.

«Naturellement, pour construire une université, il fallait donc faire des fondations plus solides de 2 milliards de FCFA, nous sommes passés à des fondations qui nous ont coûté 15 milliards FCFA. Donc, il y a eu un surcoût. On a donc pris sur nous de refaire l’étude. Dans la réalisation de l’étude, on s’est rendu compte que le projet était sous-évalué », a-t-il expliqué. Et de révéler qu’« Au mois de juin, j’ai rencontré les autorités sénégalaises, le ministre des Finances et le ministre de l’Enseignement supérieur pour leur dire que le projet est sous-évalué et qu’il nous est difficile de continuer la construction de l’université qui initialement était prévue pour 128.000 m2 et on se retrouve à construire 250.000m2, soit une augmentation de 50% de surface à construire », a-t-il affirmé.

Si Adama Bictogo et les autorités sénégalaises ne parviennent pas à trouver un terrain d’entente, comme le prévoit les dispositions spécifiques du contrat, l’arbitrage du Tribunal de Paris sera sollicité.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE