Eco-business

Un comité paritaire de sauvetage du secteur privé mis en place par le Gouvernement et le Patronat

Mis à jour le 30 mars 2020
Publié le 30/03/2020 à 12:16 , , , ,




Le patronat ivoirien est préoccupé par les effets de la pandémie du Covid-19 sur le secteur privé.

La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), dirigée par Jean-Marie Ackah a proposé au gouvernement un certain nombre de mesures pour sauver les entreprises privées face aux effets de cette crise sanitaire qui affecte considérablement le secteur l’économique.

Il a donc été décidé après une rencontre la semaine dernière avec le ministre de l’Economie et des Finances la mise sur pied d’un Comité paritaire pour étudier les mesures d’accompagnement des entreprises privées qui font face à des difficultés d’approvisionnement à l’étranger, les modalités d’importation, les procédures douanières, le ralentissement de l’activité et la baisse du chiffre d’affaires, le maintien de l’emploi et le travail à distance, la crise de liquidité ou incapacité de respect des échéances bancaires.

Bien avant la proposition du patronat, le Président de la République, Alassane Ouattara avait demandé au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, d’évaluer l’impact économique et financier de cette crise sanitaire sur le secteur privé. « J’ai instruit le Premier Ministre de me faire une évaluation de l’impact économique et financier, en concertation avec le secteur privé, en vue de soutenir notre outil économique et soulager les populations » avait indiqué le Président de la République lors de son adresse à la nation le mardi dernier.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE