Société

Man : des élèves tabassent un taximan, ses collègues arrêtent de circuler

Mis à jour le 6 mai 2021
Publié le 06/05/2021 à 7:00 , , ,

Des mouvements d’humeur ont éclaté dans la journée du lundi 3 mai entre élèves et chauffeurs de taxi. Mouvement qui a occasionné beaucoup de troubles dans la ville paralysant ainsi certaines activités notamment l’arrêt des cours dans certaines écoles, l’arrêt du travail par les chauffeurs de taxi, la fermeture de plusieurs magasins de la ville.

Selon des habitants, les faits se sont produits dans l’après-midi du lundi 3 mai au quartier municipal de Man. Il s’agit d’un accident qui a fait un mort. La victime est un élève qui venait des cours et qui a été percuté par un chauffeur de taxi. Après son acte, le conducteur, fait savoir l’information, et prend la poudre d’escampette.  La découverte de son corps par ses amis élèves a soulevé le courroux de ceux-ci.

Mécontents, les élèves décident dans la soirée du lundi 3 mai de traquer des chauffeurs de taxi qu’ils  trouvaient sur leur chemin. C’est la débandade dans la ville. Même scène de chaos le lendemain. Une cohorte d’élèves surchauffés va prendre d’assaut certaines grandes artères paralysant le trafic en scandant: « on veut que justice soit rendue pour notre camarade ». Mais cette manifestation pacifique au départ va prendre une tournure violente.

Quelques conducteurs de taxi qui se trouvaient nez à nez avec les élèves, font savoir des témoins,  vont essuyer des jets de pierres sur leurs vitres. Plusieurs taxis ont vu les vitres brisées. Dans la fin de la journée du mardi, une chasse à l’homme entre élèves et chauffeurs de taxi a lieu dans la ville. Cette violence a même fait avorter la tenue de la journée carrière qui avait pour cadre le lycée moderne 2 de Man. Les organisateurs et élèves de cette activité vont recevoir la visite de quelques conducteurs en colère, intimant l’ordre de tout arrêter.

Policiers , gendarmes et groupements d’intervention mobile sont appelés en renfort. Ils ont été épaulés par les responsables des différents syndicats de transport. En vain.

A LIRE AUSSI: Etablissements privés de Côte d’Ivoire, une grève évitée de justesse

Une réunion entre le préfet de police et les protagonistes est annoncée dans l’après-midi du jeudi 6 mai 2021, apprend 7info.

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE