Continent

Les hauts fonctionnaires rwandais renoncent à leurs salaires pour lutter contre le covid-19

Mis à jour le 7 avril 2020
Publié le 07/04/2020 à 3:17 , , ,




« Le gouvernement rwandais a décidé, en sus de toutes les initiatives actuelles de protection sociale, que tous les membres du gouvernement, les directeurs de cabinet, les chefs d’institutions publiques et d’autres hauts responsables devront renoncer à un mois de salaire (avril)« , selon un communiqué signé du Premier ministre rwandais Edouard Ngirente et publié le dimanche 5 avril 2020.

Tous les ministres du cabinet, les secrétaires permanents, les chefs des institutions publiques et les autres hauts fonctionnaires de l’Etat, sont privés de salaire pour le mois d’avril. Selon la presse rwandaise, les salaires vont contribuer aux initiatives de protection sociale dans ce pays touché par le confinement compte tenu de la pandémie qui sévit dans le pays de Paul Kagamé.

Le Rwanda est le premier pays africain qui annonce une privation des salaires des hauts fonctionnaires pour aider à l’éradication de cette maladie où l’on enregistre 100 cas testés positif au covid-19.

Au Nigeria, les ministres ont renoncé à 50% de leur salaire. En RD Congo, certains députés et sénateurs ont annoncé avoir renoncé à 30% de leurs salaires. En Côte d’Ivoire, le parlement a contribué à un peu plus de 40 millions FCFA à la lutte contre le Covid-19, par un soutien financier au ministère de la Santé et de l’hygiène publique.

Sandra Kohet

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE