Eco-business

Emplois jeunes, 750 projets financés en 2019 par le gouvernement

Mis à jour le 17 septembre 2020
Publié le 17/09/2020 à 9:23 , , , ,




Les actions de financement de projets pour les jeunes s’inscrivent dans le cadre du programme social du gouvernement. Le bilan de ce programme a été dressé par le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré. Il était face à la presse le mercredi 16 septembre 2020. Sidi touré a annoncé un taux d’exécution de 80% dudit programme, malgré la crise sanitaire du COVID-19.

Le programme social du gouvernement a été mis en place en 2019 par le gouvernement. Son objectif est de permettre à la population, notamment les couches défavorisées de jouir du fruit de la croissance économique. Il a été financé à hauteur de 1008 milliards de francs FCFA avec un délai d’exécution d’un an. À mi-parcours, le ministre de la Communication et des Médias, par ailleurs porte-parole du gouvernement, fait un bilan pour la période de mars à fin juin 2020.

Ainsi pour le secteur emploi jeune, l’une des composantes majeures du programme, selon Sidi Touré, plusieurs actions ont été menées. Au titre de l’entrepreneuriat, le gouvernement a procédé au financement de projets structurants pour le bénéfice de 750 jeunes, à travers 150 entreprises formelles. Ces 750 micros entreprises ont donné de l’emploi chacune à au moins 5 jeunes chômeurs, a indiqué le porte-parole du gouvernement.

A lire aussi: 715 203 OPPORTUNITES D’EMPLOIS CREEES DE 2011 A 2019

Ce sont 1 082 jeunes qui ont été mis en formation (200 en apprentissage et 882 en chantiers-écoles) au titre du développement des compétences. Toujours dans ce domaine,  613 jeunes ont été mis en stage d’insertion dans des entreprises.  539 autres ont été placés en stage de qualification et 500 ont bénéficié de stages-écoles ou de validation de diplômes. Au titre des Travaux à Haute Intensité de main d’œuvre (THIMO), 1 500 jeunes ont été mis en activité.

Au titre de l’autonomisation des jeunes et des femmes, Sidi Touré a indiqué que les activités se sont poursuivies, notamment à travers l’accompagnement au titre des activités génératrices de revenus AGR. Ainsi, selon lui, à fin juin 2020, 18 435 filles et adolescentes (élèves) ont bénéficié d’au moins une intervention dans les espaces sûrs scolaires. Avant d’ajouter que 18 293 femmes et adolescentes (scolarisées et non scolarisées) ont bénéficié d’au moins une intervention dans les espaces sûrs communautaires.

Enfin, le porte-parole du gouvernement a souligné que 2 235 personnes (avec 1 004 nouvelles bénéficiaires pour le 2e trimestre 2020) ont bénéficié de subventions au titre des Activités Génératrices de Revenus (AGR), pour un montant total de 120 445 585 FCFA depuis le démarrage de l’activité.

« Ce projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende démographique au Sahel (SWEDD) a permis d’accompagner des milliers de jeunes filles, en 2019, dans le cadre de leur autonomisation, notamment pour la mise en place d’activités génératrices de revenus AGR « , a précisé le ministre de la Communication et des Médias.

Drissa DIANE
7info.ci  

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE