Continent

RDC, l’ambassadeur de l’Italie tué par balles 

Mis à jour le 22 février 2021
Publié le 22/02/2021 à 1:54 , , , ,

Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo (RDC) et deux autres personnes ont été tués par balles le lundi 22 février 2021 lors d’une enquête à l’Est du pays.

En visite près de Goma dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), l’ambassadeur Luca Attanasio en poste depuis 2018, a trouvé la mort pendant l’attaque d’un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM).

« L’ambassadeur Luca Attanasio est décédé de suite de ses blessures », a déclaré à l’AFP un diplomate à Kinshasa, la capitale. Selon cette même source diplomatique, blessé à l’abdomen, l’ambassadeur a été transporté dans « un état critique » vers l’hôpital de Goma. Le bilan de cette attaque fait état de trois personnes tuées : le diplomate italien, son garde du corps et son chauffeur. Le porte-parole de l’armée congolaise a annoncé que « les forces armées ratissent pour savoir qui sont les assaillants ».

Le Nord-Kivu est en proie à la violence de groupes armés depuis plus de 25 ans. Cette zone est le théâtre par excellence de conflits, où des dizaines de groupes armés se livrent une guerre pour le contrôle des richesses du sol et du sous-sol.  Le parc national des Virunga inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco se situe dans cette localité. Sur les 689 rangers, chargés de surveiller cette réserve naturelle qui s’étend sur 7.769 Km2, moins de 200 d’entre eux ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions. Le Nord-Kivu est rassemblement la matrice de toutes les guerres de la RDC.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE