Continent International Société

Quatre tueurs appréhendés avec les membres de leurs victimes

Mis à jour le 14 janvier 2020
Publié le 14/01/2020 à 2:39 , , , ,
  ;
  ;

Ils pensaient faire une bonne affaire après leur crime, mais ils ont été rattrapés par le sang de leurs victimes. Quatre personnes aux allures peu recommandables ont tenté de vendre les membres de leurs souffre-douleurs à un policier déguisé en civil. Ils ont très vite été appréhendés. Ces criminels pourraient être impliqués dans la mort de 8 individus.

Selon les premières informations, ces braconniers ont été arrêtés à Rustenburg en Afrique du Sud, alors qu’ils tentaient de vendre des pattes de lions. Quelques jours plutôt, huit de ces félins avaient été retrouvés morts à une soixantaine de kilomètres de là. Les carcasses indiquaient clairement qu’ils avaient été amputés de leurs pattes. Mais selon la Police, il est pour l’heure prématuré de faire le lien entre ces individus et la mort de ces lions. Ils tentaient de vendre les pattes à 21.000 dollars soit environ 12 millions FCFA.

Le commerce de pattes de lion est très prisé en Asie. Les membres du félin auraient des vertus médicales et sont donc utilisés dans la fabrication de remède en tout genre. Conséquence, le nombre de lions dans le monde a chuté de 39 000 à 23 000 entre 1993 et 2014, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN). Il revient donc aux Etats abritant encore des faunes avec des lions de les préserver de sorte à éviter leur extinction.

Eric Coulibaly

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE