Continent

Mali, l’armée nationale et des groupes armés soupçonnés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité

Mis à jour le 23 décembre 2020
Publié le 23/12/2020 à 5:18

La commission internationale sur le Mali de l’ONU, vient de produire un rapport transmis en mi-décembre aux membres du conseil de sécurité. Dans ce document, les experts des Nations Unies signifient que l’armée malienne a commis des « Crimes contre l’humanité « .

Établie en janvier 2018, cette commission composée de la Suédoise Lena Sundh, du Camerounais Simon Munzu et du Mauricien Vinod Boolell, a enquêté sur la période 2012-2018. Elle a remis à la mi-      2020 son rapport au Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, qui l’a transmis la semaine dernière aux 15 membres du Conseil de sécurité de l’ ONU.

L’armée malienne figure au premier rang des accusés de cette commission qui estime avoir recueilli  « des motifs raisonnables de croire » qu’elle a « commis des crimes de guerre », d’après ce rapport de près de 350 pages tel que rapporté par l’AFP. La Commission préconise la création d’une Cour spécialisée dans les crimes internationaux.

Ce rapport détaille chronologiquement près de 140 cas où des crimes ont été commis, emblématiques d’exactions qui ont fait au total des milliers de victimes (morts, blessés, torturés, déplacés…).

Le rapport cite notamment les meurtres de trois gendarmes touareg le 2 avril 2012, de 16 prêcheurs arabes le 9 septembre 2012 et d’ « au moins 15 » personnes suspectées d’être membre d’un groupe jihadiste le 11 janvier 2013.

Rama Camara (Stagiaire)

7info.ci  

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE