Eco-business

Le Ghana interdit l’importation des véhicules d’occasion

Mis à jour le 3 juin 2020
Publié le 03/06/2020 à 6:29 , , ,




Pour inciter les constructeurs automobiles à s’installer au Ghana, ce pays d’Afrique de l’ouest, a depuis le jeudi 28 mai dernier adopté une loi interdisant l’importation de voiture de plus de 10 ans.

L’implantation de la première unité de montage de véhicules est prévue pour ouvrir dans les mois à venir. Désireux de devenir un hub de la construction automobile de la région ouest-africaine, à travers cette décision, le Ghana veut limiter la marge de manœuvre des importateurs de véhicules d’occasion.

A lire aussi: LE GHANA OBTIENT UN CREDIT DE 1 MILLIARDS DE $ DU FMI

Le constructeur automobile japonais a signé en 2019 un protocole d’accord avec les autorités ghanéennes pour l’installation d’une unité d’assemblage automobile. Cette usine sera opérationnelle en août prochain.

D’autres constructeurs comme Volkswagen, Nissan ont manifesté leur intérêt de s’installer au Ghana car les autorités sont disposées à leur accorder une exonération de taxe sur une période de 10 ans.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE