Eco-business

Le Ghana obtient un crédit de 1 milliards de $ du FMI

Mis à jour le 15 avril 2020
Publié le 15/04/2020 à 3:09 , , , ,




Au titre de la Facilité de crédit rapide (FCR), le Ghana bénéficie depuis le 13 avril 2020 d’un décaissement de 738 millions de Droits de tirages spéciaux (DTS), soit un montant d’une valeur de 1  milliard de dollars. Ce financement aidera le pays à faire face aux besoins budgétaires et de balance de paiement auxquels le pays est confronté à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

Ce décaissement du Fonds monétaire international (FMI) est le plus important accordé à un pays subsaharien depuis le début de la pandémie du Covid-19. Alors qu’en 2018 les autorités ghanéennes avaient dit qu’elles n’auraient plus recours à cette institution.

« Nous sommes déterminés à mettre en place des mesures pour assurer l’irréversibilité et maintenir la stabilité macroéconomique afin que nous n’ayons aucune raison de demander à nouveau l’assistance de cette puissante organisation mondiale (FMI) »,     avait déclaré le Président Nana Akufo-Addo.

Ce revirement de la part du gouvernement ghanéen est dû au fait que la crise du Covid-19 affecte gravement l’économie de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Et, selon les prévisions si la croissance économique s’est maintenue respectivement à 6,3% et 6,1% en 2018 et 2019, cette année 2020 connaîtra une chute brutale à 1,5%.

Le Ghana enregistrait jusqu’à hier, 566 cas, 8 morts et 4 guéris du Covid-19.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE