Continent

Le député togolais Agbéyomé Kodjo convoqué à la gendarmerie ce mardi

Mis à jour le 20 avril 2020
Publié le 20/04/2020 à 1:57 , , , ,




Une ultime convocation pour le candidat à la présidentielle de février 2020, Agbéyomé Kodjo qui s’était autoproclamé président de la République togolaise. Il fera face à la justice togolaise.

Dans un communiqué n° 003 du ministère togolais de la défense et des anciens combattants, le chef de service central de recherches et d’investigations criminelles de la gendarmerie nationale a invité le député Kodjo Agbéyomé Messan Gabriel à se présenter le mardi 7 avril 2020 dans leurs locaux.

Cette note, qui a été rendue public le 17 avril dernier, s’inscrit dans le cadre d’une réquisition n° 1594/PR/2020 aux fins d’ouverture d’une enquête judiciaire, signée le 24 mars 2020 par le Procureur de la République du Tribunal de première instance de Lomé.

Les conseils du député togolais Agbéyomé Gabriel Kodjo, ont assigné l’Assemblée Nationale en justice pour comparaître le 28 avril 2020 pour annulation de la résolution portant levée de son immunité parlementaire.

Agbéyomé Kodjo, ancien président de l’Assemblée Nationale a pris ses distances avec le parti de Faure Yassingbé Eyadéma. Candidat à la dernière élection présidentielle, il a été battu mais estimait avoir été privé de sa victoire proclamée avant le verdict de la CENI, l’organisme habilité à proclamer les résultats.

Avec 72.36% des suffrages, Faure Gnassingbé Eyadéma a été déclaré vainqueur de cette élection présidentielle pour un 4è mandat. Agbéyomé Kodjo n’a eu de cesse de dénoncer des irrégularités. L’Union Européenne, la France, après des atermoiements, ont finalement reconnu la victoire du président togolais.

Sandra Kohet

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE