Continent

La Guinée Equatoriale octroie une nouvelle autorisation d’exploitation pétrolière à ExxonMobil

Mis à jour le 16 décembre 2019
Publié le 16/12/2019 à 11:34 , , ,




Le ministère des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale a accordé à ExxonMobil une prolongation de six mois pour les blocs offshore EG-06 et EG-11. Situées à côté des anciens blocs pétroliers B et EG-11, les licences sont considérées comme des superficies très prometteuses.

ExxonMobil a découvert du pétrole dans le puits Avestruz-1 dans le bloc EG-06 en octobre 2017 et procède à une évaluation de sa possible  commercialisation.

A lire aussi: UNE ECOLE DU PETROLE ET DE L’ENERGIE A L’INPHB AVEC RENTREE EN SEPTEMBRE 2020

Avestruz-1 est situé à environ 160 kilomètres aux larges de Malabo dans une zone d’exploration adjacente au champ de Zafiro d’ExxonMobil, un champ pétrolifère prolifique dans la zone maritime nord de la Guinée équatoriale. La société a signé son contrat de partage de production pour le bloc EG-06 en 2015, suivi de l’entrée dans le bloc EG-11 à proximité en 2017.

« Le potentiel de ressources sur ces deux blocs est énorme et nous voulons donner à l’opérateur suffisamment de temps pour s’assurer de la pleine commercialisation de ces réservoirs », a déclaré Gabriel Mbaga Obiang Lima, Ministre des Mines des Hydrocarbures de Guinée Equatoriale.

Eric Coulibaly

Source : African Energy Chamber 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE