Eco-business

Filière Cacao- La Côte d’Ivoire vend bien, le Ghana vend plus sur le marché international

Mis à jour le 14 novembre 2019
Publié le 14/11/2019 à 11:55 , , , ,




La Côte d’Ivoire vend actuellement son cacao à 2230 euros la tonne contre 2100 euros la tonne pour le Cameroun et 2115 euros la tonne au Ghana.  

Le Ghana réalise avant la lettre une bonne campagne dans la filière cacao. Pour la saison 2020-2021, le deuxième pays producteur mondial de ce produit, a déjà vendu près de 200 000 tonnes.

Près de 200 000 tonnes, c’est la quantité de cacao déjà vendu par le Ghana pour la campagne 2020-2021 à venir. Cette vente s’est faite en respect du Différentiel de revenu vital (DRV) fixé à $ 400 la tonne soit 400 000 FCFA, mis en place par le Ghana et la Côte d’Ivoire en juillet, a déclaré le patron du Cocobod Joseph Boahen Aidoo, tel que rapporté par le confrère ‘’Reuters’’ et repris par ‘’commodafrica.com’’.

A lire aussi: CAFE CACAO, MAN TOUJOURS A LA TRAINE EN MATIERE DE QUALITE

A en croire le confrère, cette vente avant la lettre représente moins du quart de la production du Ghana si l’on s’en tient au statistiques de l’Organisation internationale du cacao (ICCO) qui estime que le pays a produit 830 000 tonnes pendant la campagne 2018-2019.

Le patron de l’organe régulateur a précisé qu’il entendait vendre à terme environ 650 000 t de la prochaine récolte 2020/21, ajoute ‘’commodafrica.com’’.

Avec ce DRV, ce sont aussi 100 000 tonnes de cacao de Côte d’Ivoire déjà achetées par le groupe Olam pour le mois d’octobre. D’autres multinationales comme Mars ont également donné leur accord pour l’application de ce surcoût. Mais, Barry Callebault entend faire supporter ce coût différentiel par le consommateur final.

Richard Yasseu

7info.ci  

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE