International

Des manifestations éclatent après le décès de l’américain noir Georges Floyd

Mis à jour le 28 mai 2020
Publié le 28/05/2020 à 1:28 , , , ,




A Minneapolis, ville où a eu lieu le drame, plusieurs personnes sont descendues dans les rues pour demander que ces policiers soient jugés puis condamnés. « I can’t breathe, murderer, prosecute the police« , tels étaient les phrases qu’on pouvait lire sur les affiches des manifestants. 

Dans une vidéo postée sur Twitter par un confrère à BFM, des jeunes à Los Angeles caillassent une voiture de police.

Selon les informations, George Perry Floyd, quarante-six ans, est originaire de Houston au Texas. Il est domicilié à Saint Louis Park dans le Minnesota et travaille comme agent de sécurité au Conga Latin Bistro à Minneapolis.

Il était soupçonné d’avoir usé d’un faux billet de vingt dollars dans une épicerie. Lorsqu’une équipe de quatre policiers, arrive sur place, il est dans sa voiture. Par conséquent, il a été interpellé, menotté dans le dos et conduit sans résistance vers une voiture de police. Les agents de police le maintiennent au sol par un plaquage ventral. Un des officiers de police appuie son genou sur son cou pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’il n’arrive plus à respirer.

A lire aussi: USA – DES POLICIERS LIMOGES APRES UNE VIOLENCE EXERCEE SUR UN NOIR

« Car c’est exactement ce qu’ils ont fait, ils ont commis un meurtre contre mon frère », a affirmé sur la chaîne NBC sa sœur, Bridgett Floyd. « J’ai foi et je crois que justice sera rendue« , a-t-elle ajouté, affirmant que le renvoi des policiers n’était « pas suffisant ».

Il y a six ans de cela, Eric Garner, un homme noir est mort dans les mêmes conditions, dont l’affaire a contribué à l’essor du mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte).

Sandra Kohet

7info

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE