Société

Statut de réfugié, les Ivoiriens n’y ont plus droit

Mis à jour le 21 juin 2022
Publié le 21/06/2022 à 3:00 , , ,

La décision est du Haut commissariat pour les réfugiés, qui a indiqué, le lundi 20 juin 2022, à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, la fin du statut de réfugié pour les Ivoiriens. Selon le HCR, la paix et la stabilité sont désormais de retour en Côte d’Ivoire après des années de crises.

La mesure rentre officiellement en vigueur à partir du 30 juin 2022. Dès cette date, les Ivoiriens n’auront plus le couvert international.

Des centaines de milliers de personnes sont sorties du pays pour certains dès le déclenchement de crise armée de 2002 et pour d’autres lors des affrontements de la crise postélectorale de 2010-2011. Jusque-là, ces Ivoiriens avaient bénéficié de la protection internationale. L’on estimait à 350 000 les déplacés qui avaient fui les affrontements. Mais avec le retour progressif de la paix et de la stabilité, un peu plus de 310 000 ont décidé de regagner leur pays. Quelques dizaines de milliers d’Ivoiriens encore dans cette situation dans des pays de la sous-région sont concernés.

A LIRE AUSSI: Duékoué, des affrontements intercommunautaires font 5 morts 

Selon Filippo Grandi, le Haut commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés, le pays a « tourné la page »

« La cessation de statut est un geste qui a une valeur juridique, car les personnes qui restent à l’étranger ne sont plus des réfugiés. Mai, cela a aussi une valeur symbolique importante, car cela indique que le pays a tourné la page », a-t-il soutenu.

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE