Société

Sécurité : des coupeurs de route à Alépé condamnés à vie, 3 autres neutralisés à Daoukro

Mis à jour le 6 juillet 2022
Publié le 07/07/2022 à 8:00 , , ,
African American in Prison

Pas de répit pour les auteurs de braquages sur les routes ivoiriennes. La gendarmerie qui est toujours à leurs trousses, a réussi à mettre trois d’entre eux hors d’état de nuire, quand la justice en a condamné d’autres à des peines de prison.

 

Pour les malfrats condamnés, les faits remontent au 12 juin 2022. À cette date, tard dans la nuit, en groupes et armés de pistolets automatiques, ils ont attaqué un véhicule de transport en commun sur l’axe Abidjan-Alépé. Leur action a conduit à la mort du conducteur du véhicule.

Selon un communiqué du procureur de la République, Adou Richard, une enquête diligentée par la gendarmerie d’Alépé a permis de mettre la main d’abord sur un membre du gang, puis à travers lui, les autres acteurs du braquage. Déférés devant le parquet le 27 juin 2022, ils ont été condamnés pour « faits de vol portant sur du numéraire commis en temps de nuit, en ayant entraîné la mort », lit-on dans le communiqué daté du 5 juillet 2022.

LIRE AUSSI : Yopougon: un ex-militaire et son complice lynchés après un braquage manqué

Après leur comparution à l’audience du 5 juillet 2022, les accusés ont été reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés et condamnés à vie.

3 coupeurs de route neutralisés à Daoukro

Ce sort n’est pas le même qu’ont connu d’autres coupeurs de route à Daoukro dans l’Est ivoirien. Selon une source à la gendarmerie nationale, des éléments de la brigade de sécurité rurale 2 (BSR2) Bouaké, ont neutralisé trois auteurs de cette activité illicite sur l’axe Daoukro-N’Gattakro le mardi 5 juillet 2022. L’information indique que ces derniers, armés de kalachnikov et de machette, tentaient de s’installer à proximité du village N’Gattakro pour mener une attaque.

LIRE AUSSI : Oumé, un chauffeur tué dans le braquage d’un véhicule

Manque de pot pour eux, ils ont été surpris par les hommes du général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré. Après des échanges de tirs, la gendarmerie a abattu trois individus non identifiés. Sur place il a été découvert un fusil kalachnikov, un chargeur garni de 05 munitions, une machette et des téléphones portables.

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE