COVID-19

La NPSP-CI présente le plan de riposte contre le Covid-19 en soutien aux structures sanitaires

Mis à jour le 6 avril 2020
Publié le 06/04/2020 à 6:13 , , , , , ,




Jusqu’au 10 avril prochain, « une phase de distribution d’urgence par allocation, s’appuyant sur les dons réceptionnés et selon des circuits spécialisés » et le plan 2, à partir du 20 avril, portera sur « la pérennisation et la régularité de l’approvisionnement des structures cibles » ont été présentés par Pr Ange-Désiré Yapi, Directeur Général de la Nouvelle pharmacie de la santé publique (NPSP) aux ministres de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Aka Aouélé et son homologue en charge de la Sécurité et de la protection civile, le Général Vagondo Diomandé.

Le Directeur Général de la Nouvelle pharmacie de la Santé publique a soutenu que « pour la première phase d’urgence, des moyens logistiques exceptionnels seront déployés pour les livraisons dans les structures cibles que sont les centres spécialisés de prise en charge des malades atteints du Covid-19, les centres de confinement, les établissements sanitaires publics et parapublics, les Forces de défense et de sécurité et le GSPM, les maisons d’arrêt et de correction ainsi que les pouponnières et orphelinats.  »

Les dons reçus ce jour, lundi 6 avril qui font partie des autres dons déjà réceptionnés, sont composés de « 2 millions de masque, 150.000 tests, 150.000 paires de gants, 50.000 de gel de 500 ml, 30.000 tenues d’isolation et de protection, 5 caméras thermiques, 2000 thermomètres laser » a spécifié Roseline Chambrier, Directeur Général de la société Arise, qui avec la fondation Alibaba, apporte cet appui à la Côte d’Ivoire.

La société Arise a en charge les travaux d’agrandissement et de modernisation du port de San pedro.

Pour le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, « la cérémonie de ce jour traduit la transparence dans la distribution des fonds qui sont mis à la disposition de la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire a une chance extraordinaire en raison du leadership de ses autorités en l’occurrence le Président Alassane Ouattara » a fait savoir Dr Aka Aouélé.

« Les bonnes volontés nous regardent sur la manière d’utiliser ces dons mis à notre disposition. Cette cérémonie a donc valeur de symbole et de savoir comment la répartition des dons va être faite » a-t-il poursuivi.

« Faîtes-nous confiance, la distribution sera la plus correcte possible » a assuré Dr Aka Aouélé.

Adam’s Régis SOUAGA

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE