Politique Présidentielle 2020

Présidentielle 2020 | Après le rejet de sa candidature, Djè Bi Djè Vamy Olivier exprime son mécontentement

Mis à jour le 11 octobre 2020
Publié le 18/09/2020 à 3:26 , , , ,




L’annonce de la liste des candidats retenus pour la présidentielle ivoirienne de 2020 a été faite le lundi 14 septembre par le Conseil Constitutionnel. Sur quarante-quatre dossiers de candidatures, seulement quatre ont été retenus. Djè Bi Djè Vamy Olivier l’un des candidats recalé dénonce le verdict du Conseil constitutionnel.

Pour le Maire de Zuénoula, « le Conseil Constitutionnel a décidé d’écarter « l’Eveil » du jeu démocratique en invalidant notre candidature à l’élection présidentielle. Décision pour le moins inique, prise dans une opacité totale. C’est une pilule amère et douloureuse à avaler tant notre désir de démocratie et de justice sociale est grand ». Et de poursuivre,  « l’éviction de notre mouvement à la course présidentielle fait la démonstration que nous sommes une force majeure sur l’échiquier politique ivoirien et une alternative puissante et pacifique à la restauration de notre nation. Ce rôle de restructuration profonde de notre pays, nous avons la ferme intention de le jouer pleinement, quels que soient les sacrifices à consentir « , a-t-il ajouté.

Depuis l’annonce du Conseil constitutionnel, des organisations de la société civile, les jeunes et femmes de l’opposition ont appelé à des marches pacifiques notamment dans les villes d’Abidjan, Daoukro, Bonoua, Bangolo et Divo.

La présidentielle du 31 octobre prochain comptera donc quatre (4) candidats. Il s’agit de ceux d’Alassane Ouattara, qui brigue un nouveau mandat, celui de l’ancien président Henri Konan Bédié, de Kouadio Konan Bertin et de Affi N’Guessan, président du Front populaire Ivoirien FPI.

Augustin DOH

7info

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE