Politique

Oula Privat sur le terrain de la sensibilisation pour des élections apaisées

Mis à jour le 18 février 2020
Publié le 18/02/2020 à 11:24 , , , ,




La région du Guemon a été par le passé, une zone conflictuelle pendant les périodes électorales. Une zone où les populations s’attaquaient entre elles avec des morts et blessés, des urnes et bureaux de vote saccagés. Fort de ce constat sombre, le député de Guehiebly, Oula Privat initie depuis le mois de janvier une série de rencontres avec toutes les franges de la population afin que les élections qui s’annoncent soient paisibles et sans heurts à Duékoué.
 
<<Les élections en Côte d’Ivoire, c’est pour bientôt. A Duékoué, ce que nous avons connu, nous ne voulons plus entendre cela. Je ne veux plus qu’on entende que les malinké s’apprêtent pour attaquer les guéré ou vice-versa. Souvent ceux qui font ce genre de choses ne sont pas de Duékoué. Je suis venu vous parler. Je ne veux plus entendre que des urnes et des bureaux de vote sont saccagés. Quand tu as eu une maladie qui a failli te tuer et que tes parents se sont battus pour trouver le remède, le jour où tu vois les symptômes de cette maladie, ait l’intelligence de te souvenir de ce médicament. Taisons nos divergences. L’essentiel pour nous doit être la paix. Si ton frère est PDCI, FPI, UDPCI ou quelque chose d’autre, c’est son choix. Cela n’enlève en  rien votre lien de fraternité>>, a indiqué le député Oula Privat.
 
Pour lui, ces élections doivent être prises comme un match de football. <<Prenons ces élections comme un match de football où il y a toujours un vainqueur qui est salué par le vaincu. Cette année électorale, je souhaite vivement qu’il n’y ait aucune mort. En plus de cela, zéro blessé, zéro urne cassée dans le Guémon, tel est mon vœu. Nous ne devons pas brûler le peu que nous avons pour la politique ou à cause d’un individu qu’on soutient. Orientons nos prières quelle que soit notre religion vers la paix>>, a-t-il insisté. Aussi, a-t-il invité les populations à se faire recenser et à établir leurs pièces d’identité.  A l’issue des différentes rencontres, les populations ont pris l’engagement d’oeuvrer pour la paix à travers des missions de sensibilisation à travers la région.
 
Olivier Dan Correspondant Ouest 
7info.ci
7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE