Politique

L’opposition ivoirienne rend hommage aux victimes des manifestations contre le 3è mandat

Mis à jour le 7 septembre 2020
Publié le 07/09/2020 à 11:14 , , , , ,




L’opposition politique de Côte d’Ivoire n’oublie pas les victimes des récentes manifestations dans le cadre de la protestation contre la nouvelle candidature du président ivoirien Alassane Ouattara. Elle entend organiser une cérémonie d’hommage en l’honneur de ces victimes.

C’est une initiative des plateformes CDRP, EDS, GPS et des partis politiques URD et LIDER. Dans un communiqué dont 7info.ci s’est procuré copie, ces structures marquent leur compassion aux victimes des différentes manifestations de protestation contre la troisième candidature successive du président Alassane Ouattara. Les plateformes CDRP, EDS, GPS et les partis politiques URD et LIDER organisent pour ce fait un rassemblement pour un hommage à ces victimes.

A lire aussi: MARCHES CONTRE LE 3E MANDAT, LA POLICE GAZE LES FEMMES D’ANONO

« Les plateformes CDRP, EDS/FPI, GPS, les partis politiques URD et LIDER, portent à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’ils organisent une grande cérémonie d’hommage à toutes les victimes du pouvoir RHDP Unifié, et en particulier à celles des manifestations du mois d’Août 2020, contre le troisième mandat illégal et anticonstitutionnel de monsieur Alassane Ouattara», lit-on dans le document en date du vendredi 4 septembre 2020 et co-signé de Ouattara Gnonzié et Georges Armand Ouégnin.

Depuis l’annonce le 06 août 2020 par le chef de l’Etat ivoirien d’être candidat à sa propre succession, des voix notamment dans l’opposition politique s’élèvent pour protester. Elles estiment que le projet d’Alassane Ouattara qui est en fin de son deuxième mandat successif, est en contradiction avec la Constitution ivoirienne. La loi fondamentale fixant les mandats à deux au plus. Des manifestations de protestations sont aussi organisées dans de nombreuses localités du pays, non sans occasionner des victimes. L’on fait cas de plusieurs morts et des destructions de biens matériels et des plusieurs arrestations.

L’opposition politique prévoit tenir sa cérémonie dans la mi-journée du jeudi 10 septembre 2020, au stade d’Angré dans la commune de Cocody à l’est d’Abidjan.

Richard Yasseu

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE