NTIC

Le Japon boude la 5G et se lance dans la 6G

Mis à jour le 22 janvier 2020
Publié le 22/01/2020 à 4:36 , , , ,




La 6G japonaise est envisagée pour son déploiement dans le pays d’ici 2030.

Alors que des pays comme la Côte d’Ivoire ne sont pas encore au parfum de la 5G, ancrée encore une 4G balbutiante, le Japon rêve déjà de la 6G.

 Le Japon, troisième puissance mondiale a dévoilé les délais du lancement du réseau de téléphonie mobile de sixième génération (6G). D’après le rapport de l’agence nippone Nikkei, l’agence d’information économique japonaise, le pays a l’intention de développer une stratégie de développement de la 6G et d’étendre les infrastructures du réseau d’ici 2030. À ces fins, ce sont 2,03 milliards de dollars (1,83 milliard d’euros) que l’Etat japonais prévoit investir.

« Pour le long terme, le ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications et un groupe d’experts au sein de l’Université de Tokyo seront chargés de la planification », rapporte Nikkei. Cette Agence indique également que des représentants d’entreprises ont également été invités à participer au projet, notamment la plus grande entreprise de télécommunications du Japon, Nippon Telegraph and Telephone, ainsi que Toshiba.

« La distribution de la 6G aidera à construire une «nouvelle société» dans laquelle le transfert instantané de données sera prioritaire », précise le rapport publié par Nikkei.

 Selon des experts, le réseau mobile 6G augmentera le taux de transfert de données d’au moins 10 fois par rapport à la 5G.

 Selon Nikkei, le Japon a été déçu par le rythme de mise en œuvre de la 5G, raison de tous ses efforts pour développer cette nouvelle technologie de communication.

Pourtant, même en France, cinquième puissance mondiale, le déploiement de la 5G n’est pas effectif. Il est plutôt annoncé pour cette année 2020.  Fin décembre 2019, Orange, SFR et Bouygues Telecom ont envoyé à l’Anssi leurs dossiers d’autorisation pour installer des antennes 5G chinoises. L’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information doit valider (ou non) ces dossiers avant avril, date des enchères pour l’attribution des fréquences 5G.

La 5G dont plusieurs pays ne sont pas encore équipés, est considérée comme  une connexion d’une qualité exceptionnelle avec un débit Internet ultra rapide et particulièrement performant avec des taux de latence largement inférieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui.

Avec la 6G, les utilisateurs japonais de l’Internet vont tout simplement se régaler. A quand cette 6G en Côte d’Ivoire puisque le rêve est permis?

Drissa DIANE

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE