Société

La Police détruit des drogues et stupéfiants et interpelle un trafiquant de faux billets de banque à Guessabo

Mis à jour le 13 janvier 2020
Publié le 13/01/2020 à 6:07 , , , ,




L’antenne de la police en charge des stupéfiants et drogues de VRIDI, à Port-Bouët ont appréhendé ce dimanche 12 janvier Séri Brobéhi Elie, 28 ans, Ivoirien, peintre, domicilié à Cocody et YAO CHARLES LANDRY, 22 ans, Ivoirien, domicilié à YOPOUGON, sans-emploi.

Les deux individus sont tombés dans une souricière tendue par les policiers, devenus pour le coup, des acheteurs. Les deux « individus se livreraient à la cession de blocs de cannabis à la Riviera ; toute chose que l’équipe de la Police des Stupéfiants et Drogues a voulu vérifier en se rendant à la Riviera palmeraie, précisément au carrefour FAYA, aux fins de vérification » fait savoir la police nationale dans un communiqué.

« Ayant mordu à l’appât, deux individus se sont présentés avec un sac contenant cinq blocs de cannabis » soutient le communiqué. Ils ont donc été pris la main dans le sac.

Entre temps, à Man, l’antenne des stupéfiants et des drogues a incinéré les quantités prohibées saisies. « Ce lundi 13 janvier, de 09 heures à 10 heures, a eu lieu à la décharge municipale de la ville une opération d’incinération de drogues ( cannabis), de Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés (MQIF) et de cigarettes estampillées de la mention « vente en Guinée « , informe la police nationale.

« Au total, 25 kg de cannabis, 397 kg de cigarettes, et 4200 kg de MQIF ont été incinérés » précise le communiqué.

A Zoukougbeu, les fins limiers de la police ont mis le grappin sur un trafiquant de faux billet de banque.

« Ce lundi 13 janvier 2020, aux environs de 14 heures 30 mn, exploitant une information anonyme, le Commissaire de Police YAO GOSSE JUSTIN, Chef de service du Commissariat de Zoukougbeu et ses hommes ont interpellé à GUESSABO un individu possédant de faux billets de banque d’une valeur de quatre cent mille FCFA (400.000 fcfa) » révèle la note d’information de la police nationale.

« Il s’agit du nommé Issouffou Moumouri, Nigérien, 41 ans, vendeur de friperie, domicilié à Guiglo. Interrogé sur la provenance de ces faux billets, il dit les avoir reçus d’un certain ADAMO, de nationalité Burkinabè, Acheteur de Café-Cacao, résident à Bloléquin. L’enquête se poursuit afin d’interpeller les complices » précise le communiqué.

Adam’s Régis SOUAGA

7INFO

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE