Eco-business

La Chine veut investir dans la filière cacao en Côte d’Ivoire

Mis à jour le 8 janvier 2020
Publié le 08/01/2020 à 1:45 , , ,




La Chine, deuxième puissance économique mondiale veut investir dans la filière cacao. 

En plein essor économique au pays d’Alassane Ouattara, la Chine n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et jette son dévolu sur le cacao.

« La Côte d’Ivoire n’arrive qu’en quatrième position avec 3 374 t, en baisse de 28,06% » des importations de cacao en 2017 selon Commodafrica.com.

« La Chine a enregistré une hausse des exportations de produits chocolatés sur l’Afrique de l’Ouest alors qu’elle ne représente que 6,2% des destinations mondiales de produits chocolatés chinois » précise le magazine spécialisé en économie.

La Chine veut inverser la tendance par un investissement direct en Côte d’Ivoire, 1er pays producteur mondial avec au moins 40% de la production. « La construction de plusieurs usines de transformation de cacao et d’entrepôts de stockage en terre ivoirienne » est envisagée.

Abidjan et San Pedro sont les deux villes qui vont abriter ces usines de transformation du cacao ivoirien.

« Pour concrétiser cet ambitieux projet et procéder à sa mise en œuvre effective, un accord commercial a été signé ce mardi 7 janvier entre le conseil Café Cacao, partie ivoirienne et le groupe diversifié chinois China Light Industry Design Engineernin Co Ltd, représentant la partie chinoise » apprend-on par Commodafrica.com.

La réalisation de cet accord commercial va donc donner un coup d’accélérateur à la volonté du gouvernement ivoirien de transformer sur place le cacao, car le taux de transformation tourne autour de 35% en 2019. Les autorités ambitionnent atteindre les 50% en 2020.

Pour rappel, au cours du forum ivoiro-chinois qui s’est tenu le 31 août 2018, le Président ivoirien avait exprimé la volonté de la Côte d’Ivoire de diversifier ses partenaires et a encouragé les entreprises chinoises à s’intéresser à son pays, notamment dans le domaine de la transformation du cacao. On passe donc aux actes.

Drissa DIANE

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE