Politique

Guillaume Soro vole au secours de son collaborateur Sidibé Saïdou

Mis à jour le 29 juin 2020
Publié le 29/06/2020 à 4:54 , ,




Les accusations contre Sidibé Saïdou, membre officiel de la délégation GPS-USA, le présentant comme impliqué dans l’attaque terroriste de Kafolo, ne sont pas du goût de Guillaume Soro. Dans un communiqué en date du lundi 29 juin 2020 et publié sur sa page Facebook, Générations et peuples solidaires (GPS) le mouvement politique de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, annonce qu’elle va saisir la justice.

« Sur instruction de son Président, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Générations et Peuples Solidaires annonce sa décision d’engager une procédure judiciaire en Côte d’Ivoire et aux Etats-Unis d’Amérique où réside Monsieur Sidibé SAÏDOU, aux fins d’obtenir réparation. Un collège d’avocats a été constitué à cette fin », lit-on dans le communiqué.

Dans ce document, Générations et peuples solidaires (GPS) dit avoir constaté « avec indignation, que sur les réseaux sociaux, des individus clairement identifiés portent des accusations d’une extrême gravité contre l’un de ses militants ». Des activistes, poursuit-il, « dont certains appartiennent aux structures formelles du parti au pouvoir accusent Monsieur Sidibé SAÏDOU, membre officiel de la délégation GPS-USA d’être impliqué dans l’attaque terroriste dirigée contre la position avancée de Kafolo dans la nuit du 10 au 11 juin 2020, et qui a causé la mort de plusieurs militaires et gendarmes ivoiriens ».

A lire aussi: TERRORISME | VOICI L’IDENTITE DU CERVEAU DE L’ATTAQUE DE KAFOLO

Pour GPS, ce sont des « accusations calomnieuses. » Ce mouvement politique estime qu’elles atteignent « à l’honneur, à la réputation et à la dignité de Monsieur Sidibé SAÏDOU. Elles mettent également en danger sa vie et celle de sa famille.« 

A en croire GPS, ces accusations ne sauraient faiblir l’engagement de son leader dans la conquête du pouvoir d’Etat. « Il réaffirme que Monsieur Guillaume Kigbafori SORO demeure candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire et réitère son appel à la mobilisation de toutes ses bases dans l’atteinte de cet objectif », conclut le communiqué.

Richard Yasseu

7info.ci  

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE