Politique

Guillaume Soro s’en prend à la CEDEAO

Mis à jour le 10 juin 2020
Publié le 10/06/2020 à 7:19 , , ,




Suite  à l’affaire Georges Floyd, tué par un policier blanc, qui a suscité plusieurs réactions dans le monde, Guillaume Soro s’en prend à la CEDEAO qui a publié un communiqué pour condamner les violences policières.

Le mercredi 3 juin 2020, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest a publié un communiqué pour condamner le décès tragique du noir américain, des suites de violences policières aux Etats Unis.

« A cet égard, la commission de la Cedeao soutient également la désapprobation de cette situation par l’Union Africaine, telle qu’exprimé par le président de la commission« , a indiqué le communiqué.

« Quelle honte! Avec les prisons pleines de la CEDEAO ! Que de nègreries! », a réagi Guillaume Soro face à cette sortie de la CEDEAO, sur une situation à des milliers de miles de la sous-région ouest-africaine. Le député de Ferkessédougou qui s’exprime depuis Paris, l’a fait sur son compte Twitter.

Le lundi 25 mai 2020, Georges Floyd a été tué asphyxié par un policier blanc, Dereck Chauvin, dans la ville de Minneapolis. Un meurtre qui a provoqué plusieurs soulèvements contre les violences policières dans certains pays dans le monde.

En Côte d’Ivoire également, certains artistes et internautes ont réagi face à cette situation. « Aucun être humain ne mérite ce genre de sauvagerie. Repose en paix Georges Floyd. Que Dieu console tous mes frères noirs-américains » , a posté Ariel Sheney. « Une seule question … Quand est-ce que tout ceci s’arrêtera ? » , a publié la comédienne Yvidero.

En réponse, Guillaume Soro recommande de regarder et plaider pour la libération des prisonniers dans des pays de la CEDEAO et principalement en Côte d’Ivoire où une dizaine de ses partisans sont en prison.

Sandra Kohet

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE