Côte d’Ivoire

Enfants « microbes » au Cinéma, Dominique Ouattara : «Cette série interpelle tout le monde » 

Mis à jour le 25 octobre 2018
Publié le 25/10/2018 à 12:18 , ,




La Première Dame, Dominique Ouattara a pris part à la cérémonie de présentation officielle et de lancement d’une série ivoirienne intitulée « invisibles », le mardi 23 octobre 2018, au cinéma le Majestic à Marcory.

« Nous avons regardé cette première séquence de la série « Invisibles. » J’ai été particulièrement émue et même bouleversée par le réalisme et l’émotion qu’il y a dans cette série. Elle a  été réalisée en Côte d’Ivoire et tournée de façon magistrale.  J’ai félicité d’ailleurs le réalisateur M. Alex Ogou et les acteurs qui ont tourné dans ce film.  Je suis particulièrement très fière parce que c’est une série ivoirienne », a indiqué Dominique Ouattara à la fin de cette grande première. Sur le thème soulevé par la série, Dominique Ouattara a invité toutes les composantes de la société ivoirienne à une prise de conscience du phénomène.

« On se dit au niveau de l’Etat qu’il faut travailler encore plus pour qu’il y ait moins de pauvreté.  Et qu’il faut essayer de venir à bout de ce phénomène qui est un problème difficile.  Je crois que cette série interpelle tout le monde notamment  l’Etat, mais aussi, les parents »,  a insisté la Première Dame.

Créée et réalisée par Alex Ogou, jeune cinéaste ivoirien, la série « invisibles » traite de l’épineuse question des enfants en conflit avec la loi trivialement appelés « les microbes ».  Véritable phénomène social qui a défrayé la chronique dans les quartiers populaires et plus précisément à Abobo, Alex Ogou croque à travers les  dix (10) épisodes de 52 minutes de ce drame social la vie du jeune Chaka, 13 ans, entre tragédie familiale,  paupérisation des populations et injustice sociale. Progressivement les cinéphiles  découvriront comment les trames de la vie finiront par  tirer vers le bas les valeurs morales de cet enfant qui finira par devenir un « microbe ».  « Invisibles » est  non seulement  un drame social, mais aussi,  un satyre de nos sociétés en quête de développement. 

La cérémonie a enregistré la présente des  personnalités du gouvernement telles que les Ministres Maurice Kouakou Bandama, Ministre de la Culture et de la Francophonie,  Sidy Timiéko Touré, Ministre de la Communication et des Médias et Touré Mamadou, Ministre  de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Etaient également présentes des personnalités du monde de la culture dont le célèbre Léonard Groguhet, les actrices Aurélie Eliam et Akissi Delta et bien d’autres.

« Invisibles » n’a naturellement pas laissé de marbre Madame Dominique Ouattara, Présidente de la Fondation Children Of Africa.  Car, l’épouse du chef de l’Etat  a toujours fait de la protection des enfants l’un de ses combats depuis 1998.  Notons que la diffusion de la série ivoirienne « invisibles » est prévue pour le 29 octobre prochain à 20h30 sur Canal +.  

Adam’s Régis SOUAGA avec Sercom Première Dame

Source : rédaction Pôleafrique.info

 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE