Sport

Élection à la FIF : Drogba n’est « pas encore mort », selon ses proches

Mis à jour le 17 juillet 2020
Publié le 17/07/2020 à 4:20 , , , ,
  ;
  ;

Il était capable de se défaire de deux ou trois défenseurs pour inscrire un but, mais parviendra-t-il à surmonter l’impasse dans laquelle il se trouve ? Sans parrainage, Didier Drogba risque de ne pas jouer la finale des élections à la présidence de la FIF.

Le match pour la présidence de la FIF, n’avait pas encore commencé que Didier Drogba et son équipe, montraient des signes de fatigue. L’obtention du parrainage des groupements d’intérêt, première étape à franchir dans la longue chevauchée vers le but ultime, s’est avérée plus difficile que prévu. Sur les cinq affiliés à la Fédération, aucun n’a opté pour la Team Renaissance (Didier Drogba), pas même son association l’AFI. Pour beaucoup d’observateurs, c’est la fin d’un rêve prématuré.

« C’est fini…pour DD. Hélas, l’aventure aura tourné au gag pour notre Dahizoko national. Résultat, la FIF va rester aux mains des marmailleurs. Conséquence directe et implacable, le championnat national va devenir plus insipide et plus incolore faute de changement à la tête de la faîtière. Et comme les mêmes causes produisent les mêmes effets, les stades vont rester vides. Désespérément. À la grande joie de l’AFI qui veut mettre du vin nouveau (?!!) dans de vieilles outres, fissurées, par surcroît. L’inconséquence a rarement atteint de tels sommets ! » a regretté vendredi 17 juillet matin Ambroise Tiété, journaliste au quotidien « Le Rassemblement ».

Pourtant, aucune source ou communiqué officiel ne circule sur le choix du dernier groupement d’intérêt (l’Association des médecins), en faveur de Sory Diabaté le vice-président sortant, et ce, même si la presse en parle.

De plus FIFPro Africa, structure mère de l’Association des Footballeurs ivoiriens (AFI), groupement dont est membre Didier Drogba, s’est désolidarisé de la décision de ne pas l’accompagner aux prochaines élections de la FIF.

Selon un proche du double ballon d’or africain, « Drogba est toujours en vie ».

« Non Didier n’est pas « mort », non Didier n’est pas K.O, non, les dés ne sont pas encore jetés malgré tout ce qui se dit. La TEAM DROGBA prépare un coup… Ne cédons alors pas à la défaite, la résiliation, au découragement et à la tristesse. L’arbitre n’a pas encore sifflé la fin du match. Hormis l’information au conditionnelle non encore officielle du parrainage des médecins, le parrainage de l’AFI à IDRISS Diallo est loin d’être entériné. L’affaire est portée devant la FIFPRO pour l’invalidation de la décision conformément à ses textes, et celle-ci a été désavouée dans un premier temps par sa représentation ivoirienne« , fait-il savoir.

En plus de la procédure d’invalidation des résultats, l’homme confirme une plainte déposée par Didier Drogba pour manipulation des textes de l’AFI. Il y aura donc des « prolongations » dans cette affaire.

« L’information selon laquelle la justice ivoirienne a été saisie par Didier Drogba a été confirmée sur Canal+ Afrique dans l’émission « Team » par le journaliste Adama Khalil qui n’a pas voulu rentrer dans les détails, mais nous le savons, pour des raisons stratégiques évidentes. De ce que nous avons néanmoins appris les signatures usurpées de Didier Drogba et de Dimy Stephane figuraient sous l’un des textes de l’AFI modifié à leur insu. Lequel texte permet désormais à l’AFI de ne pas se ranger obligatoirement du côté d’un des leurs (en l’occurrence Didier Drogba) en cas d’élection. C’est vraiment trop gros pour être avalé par la légende » fait savoir celui qui se fait appeler Emmanuel Gkf, de la Team Drogba.

L’ex-international ivoirien qui donne un cachet particulier à cette élection à la FIF est donc toujours en position d’inscrire un but. Les dépôt des candidatures se feront du lundi 20 au vendredi 31 juillet. Ce qui signifie que la Team Drogba n’a plus que trois jours pour remplir toutes les conditions d’éligibilité notamment le parrainage d’un groupement d’intérêt. La campagne sera ouverte le mois prochain et la finale (le scrutin), le 5 septembre.

Éric Coulibaly
7info.ci 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE