Eco-business

Des clients manifestent contre la BHCI, la direction s’explique

Mis à jour le 8 octobre 2019
Publié le 07/10/2019 à 6:02 , , , ,




Ils étaient un peu plus d’une dizaine à se plaindre ce lundi dans la cour du siège de la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire à Abidjan Plateau. Parmi ces clients de cette banque, des militaires mais aussi des fonctionnaires et des salariés du privé ainsi que des particuliers. Ils se plaignaient de ne plus être en mesure de faire des opérations bancaires selon leur volonté.

La banque disent-ils leur impose un montant plafonné à 50 000 FCFA pour tout retrait. «Depuis quelques mois j’ai des difficultés pour faire mes retraits. A chaque fois que je viens, on m’impose un certain montant au lieu de me donner la totalité de ce que je viens chercher », affirme K. Eugène, un sous-officier de la gendarmerie nationale.

Face à ces plaintes et vue cette présence peu habituelle dans la cour de cet établissement financier, la direction de la BHCI a improvisé séance tenante une rencontre d’explications de la situation avec le groupe de plaignants. Après près d’une heure de rencontre en privé, un responsable de cette banque confie. «Cette situation est la conséquence du retard qu’il a eu dans le processus de cession de parts de l’Etat. L’agrément avait été signé en décembre 2018 mais ce n’est qu’en avril que la BHCI a pu entrer  en possession de l’agrément. Cela a créé un dysfonctionnement dans la planification. On s’est retrouvé dans une situation où l’argent qu’on attendait n’est pas rentré à temps », explique à 7info.ci Eric Kocthi, Directeur crédit.  Et d’ajouter que «La banque est en train de prendre des mesures pour stabiliser la situation. Elle va travailler à solidifier sa position ».

A lire aussi: ENQUÊTE / UN HAUT CADRE DU RHDP AU CŒUR DE LA DÉSTABILISATION DE BHCI

Pour le gendarme K. Eugène, la rencontre avec la direction de cet établissement financier rassure momentanément. «On nous a dit que la BHCI serait sur le point de mettre la clé sous le paillasson donc je voulais vider mon compte bancaire. Mais la rencontre de ce matin me rassure. Je vais encore attendre pour voir la suite parce que quoi qu’on dise, c’est la BHCI qui a la meilleure offre concernant les opérations immobilières », confie-t-il à 7info.ci.

Arnaud Houssou

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE