Culture

Commentaire/ Arafat ne dira pas ‘’ Manciiii ’’ à ces chinois là

Mis à jour le 2 septembre 2019
Publié le 02/09/2019 à 4:26 , , , , , , , , , ,




Daishikan, il est vrai, était un féru des frasques auxquelles il avait habitué les mélomanes et ses compatriotes. Faire des clashs était partie intégrante de sa carrière. Mais, tout acteur du showbiz conviendra que faire le buzz c’était purement pour des raisons marketing. Donc virtuel. C’est connu de tous qu’en dehors de ces palabres médiatiques et loin des appareils photos et caméras, l’amitié avec ces artistes entre guillemets ennemis, demeurait. La vie sur scène étant différente de la réalité. Parce que Ange Didier Houon, était un humain avant tout. De l’humanisme donc il y en avait en lui.  

Nombreux sont des jeunes sans emploi à qui il a donné une chance de se construire. Arafat DJ en a aidé à s’installer par le financement de leur activité. Des témoignages sont légions. Il était donc un homme de valeur. Et c’est d’ailleurs cette valeur qui lui ai reconnue. Il suffit pour s’en convaincre de voir la présence à ses obsèques de ces magnats du showbiz international, ces dizaines d’artistes de renom ivoiriens, africains et européens. A savoir Davido, Sidiki Diabaté, Naza, Dadju, J. Martins, Dibi Dobo, Mokobé, Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Roga Roga…et également des célébrités du football international.

Arafat DJ c’est surtout le travail aujourd’hui reconnu par tous au-delà des étiquettes qui lui étaient collées. N’est-ce pas son talent qui a propulsé le coupé décalé au niveau actuel ? N’est-ce pas aussi ce travail acharné de créativité qui lui a valu des amitiés à de haut niveau? N’est-ce pas en outre en la reconnaissance de son travail que l’artiste malien Sidiki Diabaté lui a donné son disque de platine obtenu deux ans plus tôt. N’est-ce pas enfin cette philosophie de travail et de croire en l’avenir que le Yorôbô a voulu transmettre à ses fans ?

Non, Daishikan ne dira pas ‘’ Manciii ’’ à ces chinois qui ont poussé le bouchon trop loin. S’il pouvait se lever à nouveau, avec la fougue qu’on lui connait, il aurait surement ‘’clasher’’ ces citoyens indignes de sa ‘’chine populaire’’ qu’il a créée. La maman de DJ Arafat a vu son corps, La mémé de DJ Arafat a vu son corps, Carmen sa fiancée  a vu le corps de son compagnon et intime, les enfants de DJ Arafat ont vu son corps, Hamed Bakayok son parrain a affirmé avoir vu son corps, l’international footballeur Didier Drogba a vu le corps de DJ Arafat, l’artiste nigérian Davido a vu le corps de DJ Arafat, les ministres Maurice Bandama et Kandia Camara ont vu le corps de DJ Arafat, le comité d’organisation des obsèques a vu son corps. Là où les parents et amis proches ont vu le corps, se retenir devrait guider ces jeunes fans. Mais, ils avaient été déjà téléguidés par ces nouveaux rois de la conscience collective, anti-francs maçons, qui à coup de vidéos, annonçaient le début de l’Apocalypse par les obsèques consacrés au défunt.

El résultat attendu fut obtenu; le chanteur préféré, adulé, a été humilié là où il était quelques heures avant, dans la bonbonne du stade Félix Houphouët-Boigny, heureux sur son « kpangor », pour finir avec sa « moto ». Non, Ange Didier a mal, et il ne dira pas « maaannci » à ces zombis décharnés qui disent se reconnaître en lui.

Richard Yasseu et Diane Kablankan (stagiaire)

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE