Côte d’Ivoire Politique

Régionales dans le Gbèkè- Comment Abonouan a fait le lit à Mangoua, l’homme de Bédié, Jean Claude Kouassi en difficulté

Mis à jour le 28 août 2018
Publié le 27/08/2018 à 9:34 , , ,




Après les consultations locales et l’arbitrage final du président Henri Konan Bédié en personne, Mangoua Jacques, fils du Gôli a été désigné pour porter les couleurs de son parti aux élections régionales dans la région de Gbèkè.

Après un mandat et quelques travaux qui l’ont selon lui hissé « sur le toit de la région de Gbèkè », Jean Kouassi Abonouan, fils de Diabo est obligé en souplesse de rendre le tablier. Un premier verdict au niveau de son parti qui nul doute démontre que Bédié ne partage pas le bilan du fils du premier chef de canton de Diabo, Nanan Kouassi Battey.

Le verdict est tombé tel un couperet qui a sonné Jean Kouassi Abonouan qu’il refuse de répondre aux messages et tentatives d’appel de la rédaction pour avoir son avis. Mais, un cadre de ce parti, à Bouaké joint sous couvert d’anonymat confie le processus qui a conduit au choix de Mangoua Jacques.

« Nous avons mené nos médiations ici (à Bouaké) entre Jean Claude Kouassi, Abonouan et Mangoua. Le vieux N’sikan s’est invité mais ça n’a pas marché. Le dossier a été transféré à la direction et Bédié a tranché » soutient ce cadre.

En 2013, Mangoua Jacques, alors en liberté provisoire dans le cadre de l’instruction de l’affaire café-cacao avait dû se résoudre à retirer sa candidature au dernier moment. A sa place, Jean Kouassi Abonouan, soupçonné par quelques conseillers régionaux de sympathie pour le Front populaire ivoirien après sa grande proximité avec ce parti à un tournant de l’histoire. Il était alors DG de l’Anac, poste favorisé par…Henri Konan Bédié, alors président de la République.

Une joie aussi pour la région Gblo et Diabo qui étaient en bisbilles avec Bédié avec qui, à partir de mai 2005, en désaccord sur le RHDP, Yébouet Lazare avait pris ses distances.

Ce choix sera confirmé dans les urnes par une large victoire à la Pirus face à Gnamien Konan que soutenait le RDR et Sawané Mohamadou, un indépendant. Sur le terrain, les infrastructures et autres promesses électorales seront peu visibles pour les électeurs. Jean Kouassi Abonouan était plus visible dans les journaux.

« Le conseil régional a dit avoir réalisé deux latrines à hauteur de 12 millions FCFA au quartier Belleville ici à Bouaké, nous sommes étonnés » fait savoir une source sur place.

A Diabo, son village, au carrefour de la résidence de Yébouet Lazare, une grande résidence en construction est dite celle du président du conseil régional, Jean Kouassi Abonouan. Elle n’est pas achevée. Comme un signe prémonitoire du bilan inachevé. Toute chose qui n’a pas échappé aux fins limiers du Sphinx de Daoukro qui a trouvé une opportunité pour placer son gars sûr.

Mangoua était discrètement dans la région les semaines écoulées. Très vite il a annoncé les couleurs de sa candidature, bénéficiant de l’onction de son mentor, Henri Konan Bédié. Il a été confirmé par Bédié pour la bataille de la région de Gbèkè. Contre qui sera-t-elle menée  au RHDP ?

La liste des candidats RHDP publiée ce jour indique le ministre Jean Claude Kouassi qui était à la rencontre de conciliation avec Bédié. Si cette candidature se confirmait, l’ancien président du conseil général de 2002 à 2013 aura un léger avantage lié à son ancien bilan. Quoiqu’il ait été décrié, il aura la facilité de coller son manque d’ardeur de son mandat, à la rébellion. L’ex-rébellion des Forces Nouvelles avait fait de Bouaké, son bastion.

Néanmoins on constate que l’élégance politique n’aura pas état la sauce « gnangnan » du ministre de la Géologie et des Mines. Il a simplement remis ses habits piétinés par l’éléphant du PDCI sur la toiture de la case du RHDP.

« Quand les gens causent il n’a pas à la bonne. Ils estiment qu’il n’a rien fait pour les gens ici, même des militants du PDCI se plaignent de lui, à plus forte raison le RDR, en tout cas, peut-être avec l’appel du parti, ça va aller mais il y aura du travail à faire sur le terrain » fait savoir une source au RDR à Bouaké, jointe par PôleAfrique.info.

Adam’s Régis SOUAGA

Source : rédaction PôleAfrique.info

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE