Côte d’Ivoire

Forêt classée du Goin-Débé- 8553 personnes recensées, des risques de conflit relevés

Mis à jour le 20 août 2018
Publié le 20/08/2018 à 2:42 , ,




117 campements avec 8553 personnes,ont été recensés  par le Bnetd et la Sodefor consécutivement au recensement des chefs d’exploitation et la cartographie de l’occupation du sol de la forêt du Goin-Débé.
 
Il faut savoir, que ces 8553 personnes exploitent 10493 parcelles d’une superficie de 7476 hectares. Avec 25 183 hectares de cacao, 1283 hectares de café-cacao, 113 hectares de café, 218 hectares d’hévea et 426 hectares d’autres spéculations. Selon les responsables des structures en charge de cette opération, malgré ces résultats partiels encourageants, plusieurs difficultés sont rencontrées par les agents sur le terrain. La poursuite des défrichements et même dans les reboisements, des velléités d’affrontement entre certaines communautés dans les campements de Princekro, Lapaixkro et Canaan et quelques paysans réfractaires aux travaux sont au nombre des difficultés.
 
Pour mener à bien la suite de l’opération, la SODEFOR et le BNETD proposent le déploiement des équipes d’enquêteurs dans la zone 3, la poursuite de la sensibilisation des communautés locales et la prise de dispositions pour annihiler les risques de conflit. Au regard du taux de dégradation avancée de la forêt classée de Goin-Débé, le conseil des ministres du 16 novembre 2017 a autorisé en urgence le recensement des chefs d’exploitation et la cartographie de l’occupation du sol de cette forêt.
 
A la fin du processus, le gouvernement disposera, du nombre de chefs d’exploitation, la cartographie des parcelles agricoles et une base de données géographiques des chefs d’exploitation couplée aux parcelles pour une meilleure prise de décision. 
Dan Olivier, correspondant région Ouest
Source: rédaction PôleAfrique.info
7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE