Société

CHU de Cocody, désormais prise en charge d’abord paiement après

Mis à jour le 14 janvier 2020
Publié le 14/01/2020 à 3:21
  ;
  ;

Le décès de la fillette de 10 mois dans une clinique à Yopougon continue d’alimenter les débats sur la prise en charge médicale en Côte d’Ivoire. Plusieurs établissements sanitaires dans le pays sont critiqués pour leur ‘’négligence’’ et leur ‘’laxisme’’ dans le traitement des malades. C’est ce qui explique le communiqué du CHU de Cocody sur sa page Facebook, qui affirme avoir pris des dispositions pour améliorer ses prestations dans la prise en charge des patients.

On se souvient de l’affaire Awa Fadiga qui avait provoqué l’indignation de l’opinion nationale contre les services de santé en Côte d’Ivoire. Le drame s’était déroulé au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Cocody en 2014, pour les mêmes raisons que celles de la fillette décédée à la clinique « Grand Centre » de Yopougon. Le mannequin selon ses proches n’avait pas reçu les soins à temps pour « non-paiement des frais médicaux ». Trois ans après, l’établissement sanitaire dit avoir pris des mesures pour éviter ce genre de drame à l’avenir.

« Des réformes ont été initiées dès mai 2017, visant à renforcer la prise en charge aux urgences. Le patient est pris en charge d’abord pendant les 24-48 premières heures en terme d’examens cliniques, paracliniques et médicaments (selon la disponibilité à la pharmacie des urgences) et le recouvrement est fait par la suite. La mise en place d’un chariot d’extrême urgence contenant les médicaments indispensables immédiatement à la portée des soignants pour stabiliser un patient reçu aux urgences. Plus question d’aller acheter les médicaments (tant qu’ils sont disponibles au CHU de Cocody), de déposer les prélèvements biologiques au laboratoire, de nourrir ou de nettoyer le patient (Prendre soin) parce que nous estimons que cela est de notre responsabilité », indique le communiqué du CHU de Cocody.

Selon les responsables de l’hôpital, ces différentes dispositions ont permis d’améliorer considérablement la prise en charge des patients. Le CHU de Cocody affirme avoir corrigé un certain nombre de dysfonctionnements au sein de son service des urgences qui a même remporté un prix d’excellence en 2018.

« L’amélioration du cadre global de prise en charge avec une incidence positive sur les indicateurs hospitaliers. Les Urgences ont été premier au Prix Ivoirien de la Qualité en 2018. Ce prix récompensant notre engagement à l’amélioration de la qualité des soins aux urgences. Nous tenterons le niveau deux qui est la maîtrise des processus en cette année 2020 », a révélé le service communication du CHU de Cocody.

L’hôpital invite par ailleurs les patients et leurs parents à s’impliquer davantage pour une meilleure prise en charge des patients dans le CHU.

Eric Coulibaly

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE