Continent

Burkina Faso: 47 morts dans une attaque d’un convoi de civils et militaires

Mis à jour le 19 août 2021
Publié le 19/08/2021 à 11:00 , ,

Le Burkina Faso vient à nouveau d’enregistrer une attaque armée. Un convoi de civils et de militaires a été la cible d’une bande armée le mercredi 18 août 2021. L’on déplore au moins 47 morts.

Encore une journée sanglante au Burkina Faso. Dans la journée du mercredi 18 août, au moins 47 personnes ont trouvé la mort dans une attaque. Il s’agit d’un convoi militaire escortant des civils, dans le nord du pays, a annoncé le gouvernement burkinabè.

« Un convoi mixte composé de civils, d’éléments des forces de défense et de sécurité et de volontaires pour la défense de la patrie, a été la cible d’une attaque terroriste à 25 km de Gorgadji, au cours de laquelle 30 civils, 14 soldats et 3 VDP ont été tués », a annoncé le ministère burkinabè de la Communication dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

Cette attaque a également fait 19 blessés. Elle a eu lieu « alors que les forces de sécurité et les volontaires étaient en mission de sécurisation des civils en partance pour Arbinda », selon le gouvernement. Cette attaque est la troisième depuis le début du mois dans la même région.

LIRE AUSSI : Attaque d’un village au Burkina Faso, le film de la nuit d’horreur

Épicentre de l’attaque meurtrière, Gorgadji est situé dans la province du Séno, dans le nord du Burkina Faso. Une commune à la jonction des frontières avec le Mali et le Niger. Ces attaques, souvent couplées à des embuscades et attribuées aux groupes jihadistes affiliés du groupe Etat islamique et Al-Qaïda, ont fait plus de 1 500 morts et contraint plus de 1,3 million de personnes à fuir leurs foyers.

Le président de la République Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de trois jours à compter de jeudi pour rendre hommage aux 47 personnes tuées, annonce un décret officiel.

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE