Politique

Après le rejet de sa candidature, Guillaume Soro va-t-il mettre sa menace en exécution ?

Mis à jour le 16 septembre 2020
Publié le 16/09/2020 à 7:41 , , ,
  ;
  ;

Guillaume Soro ne participera pas au scrutin présidentiel de 2020 en Côte d’Ivoire. Le Conseil constitutionnel a invalidé son dossier de candidature le 14 septembre 2020.

« Considérant ainsi que le dossier de candidature de Monsieur Soro Kigbafori Guillaume n’est pas conforme aux dispositions de l’article 48 du code électoral qui subordonne la validité de la candidature à la présidence de la République à la qualité d’électeur, laquelle résulte de l’inscription sur la liste électorale », c’est en ces termes que le président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné a annoncé l’irrecevabilité de la candidature du candidat de Génération et peuples solidaires (GPS).

L’ancien président de l’Assemblée nationale a aussitôt réagi. Guillaume Soro   soutenu qu’il combattrait la « dictature et la tyrannie ». « Je combattrai la dictature et la tyrannie. J’animerai une conférence de presse le 17 septembre pour décliner les étapes du combat contre les présidences à vie en Afrique », a-t-il écrit sur sa page Twitter.

A lire aussi:  PRESIDENTIELLE 2020, GUILLAUME SORO INVESTI CANDIDAT DU GPS

Le dimanche 13 septembre 2020, lors de la cérémonie d’investiture du candidat de GSP, l’un des partisans de Guillaume Soro avait déclaré : « Si la candidature de Guillaume Soro est invalidée en Côte d’Ivoire, c’est clair qu’il y aura un soulèvement populaire. Mais je vous garantis que cela ne va pas dépasser une semaine, parce que Ouattara s’en ira. Si sa candidature est invalidée, il n’y aura pas d’élection en Côte d’Ivoire ».

Depuis son exil parisien, le député de Ferkessédougou a révélé que « Alassane Ouattara ne sera pas le prochain Président de la Côte d’Ivoire en dépit de la forfaiture du Conseil constitutionnel », une déclaration qui suscite de nombreuses interrogations. Guillaume Soro va-t-il donner des consignes de votes à ses partisans ? Ou la Côte d’Ivoire fera-t-elle face à un soulèvement populaire comme l’a dit ce militant de GSP ? Les jours à venir nous situeront.

Arnaud Houssou
7info.ci  

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE