Défense

30 officiers de gendarmerie renforcent leurs capacités

Mis à jour le 16 juillet 2019
Publié le 16/07/2019 à 5:47 , , ,




Émanciper la Gendarmerie Nationale en élevant le niveau des officiers sur le plan spécifique, tactique et académique guide la formation initiée ce mardi 16 juillet, par le Commandant Supérieur, le Général de Brigade, Alexandre Touré Apalo. Il s’agit du premier cours d’Etat-major de Gendarmerie à l’intention des officiers. La formation qui dure 5 mois sera sanctionnée par un rapport de fin de stage.

« On doit être instruit pour accomplir son devoir avant de demander des moyens car quand vous n’avez pas la connaissance, vous utilisez les moyens pour déconstruire plutôt que de construire » a fait savoir Alexandre Touré Apalo, lors de son allocution, ce mardi, devant officiers supérieurs et officiers de Gendarmerie.

A lire aussi: DEUX APRES LES MUTINERIES, LE NOUVEAU VISAGE DE L’ARMEE IVOIRIENNE

Durant 5 mois, 608 heures de cours seront dispensées à 30 officiers de Gendarmerie dans le but de leur donner les rudiments nécessaires pour exercer de hautes responsabilités dans les Etats-majors sur le plan national et international. Ces Officiers retrouvent les bancs sur instruction de leur Commandant en Chef, le Général de Brigade Alexandre Touré Apalo. Ce dernier, après un audit de son institution, a jugé utile de former ses hommes en vue de préserver l’éclat de son institution, reconnue comme un corps d’élite.

« L’ouverture du premier Cours constitue une rupture et un réel paradigme dans le système de formation de la Gendarmerie. C’est un véritable défi que nous saurons relever. Les nombreuses mutations sociopolitiques dans le pays nous ont emmenés à adopter cette nouvelle posture. Ce cours représente pour nous, cadres et stagiaires, une entrée dans de nouvelles lignes opérationnelles » s’est exprimé le commandant de l’Ecole de Gendarmerie d’Abidjan, le Colonel Bakayoko Lassana.

A lire aussi: HAMED BAKAYOKO AU FORUM DE LA PAIX ET DE LA SECURITE CHINE-AFRIQUE

L’institution de cette initiative de formation, vise à accroître la formation spécifique et tactique identique à celle dispensée à l’Ecole des Forces Armées des officiers d’active (EFA). Selon le lieutenant-colonel Yao-Delora Cyrille Kouassy, directeur de la formation, « les stagiaires seront emmenés à développer des aptitudes au niveau pédagogique et opérationnel. La formation s’étend du lundi 15 juillet au lundi 9 décembre. Elle sera sanctionnée par un examen et la rédaction d’un mémoire de fin de formation. Les apprenants seront régulièrement sollicités pour des comptes rendus de conférence, des actions sur le terrain et des présentations de thèmes spécifiques à la gendarmerie Nationale » a-t-il expliqué.

Le Commandant de Brigade Alexandre Touré Apalo, Commandant supérieur de la Gendarmerie Nationale a saisi cette opportunité pour parler à ses hommes comme à son habitude. Sans discours préparé et bien à son aise au pupitre, il a rappelé à son auditoire, le devoir du Gendarme à l’endroit de la République.

« La Gendarmerie est à la fois la police et l’armée. Nous faisons la police administrative, judiciaire et nous sommes des militaires. Ce qui veut dire que nous sommes un maillon essentiel de la défense opérationnelle du territoire. La Gendarmerie est un corps d’élite et nous sommes jaloux de cet élitisme. Je vous engage donc à vous former pour pérenniser le rayonnement de l’Institution. Je suis déjà fier lorsque dans mes tournées, je vois des gendarmes en poste, à des heures indues, à assurer leur tâche régalienne. Nous devons continuer dans ce sens. Je souhaite que ce premier cours appelle l’excellence de sorte que nous puissions inviter nos frères des pays voisins à nous rejoindre lors des prochaines sessions » a souhaité Alexandre Touré Apalo avant de déclarer ouvert, le premier cours d’Etat-major des officiers de Gendarmerie.

A noter qu’un autre cours a été initié à l’intention des officiers élevé au grade de capitaine. La formation a démarré en mai dernier et compte 82 stagiaires au laboratoire de Toroguhé.

Éric Coulibaly

7info  

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE