Eco-business

Une multinationale de la filière cajou tacle le gouvernement ivoirien

Mis à jour le 4 mars 2020
Publié le 04/03/2020 à 5:02 ,




Bénéficiaire d’une subvention de 400 F/kg pour l’industrialisation de l’infime partie de la production de noix de cajou ivoirienne industrialisée, une multinationale a décidé de combattre le gouvernement ivoirien qui a fixé le prix bord champ de la campagne 2020, à 400 F/kg.

Cette multinationale signe des contrats à l’international entre 1050 et 1100 dollars la tonne là où de par l’effet du prix officiel, ce prix devait être de 1300 dollars la tonne, prix FOB. Ce faisant, c’est à un sabotage que se livre cette multinationale bien connue dans la filière.

Le regroupement de nationaux au sein d’un groupement d’intérêt économique n’est pas aussi du goût de cette entreprise dont l’action sur le marché internationale, va influer le prix d’achat bord champ de la noix de cajou, à moins 400 F/Kg aux producteurs, a appris 7info auprès de sources proches de la filière.

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE