continent Côte d’Ivoire international Politique

UEMOA- Alassane Ouattara se félicite des performances économiques réalisées, les trois critères de 2019

Mis à jour le 10 janvier 2019
Publié le 10/01/2019 à 12:12 ,
Ce jeudi 10 janvier, l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine célèbre son vingt-cinquième anniversaire. Dr Alassane Ouattara, président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire a adressé un message aux 100 millions d’habitants des huit pays membres.

 

« Nous devons être fiers de notre Union, composée de huit pays et de plus de 100 millions d’habitants, qui est reconnue, dans le monde, comme un modèle d’intégration économique et monétaire réussi » a-t-il soutenu.

« Pendant 25 ans, nous avons forgé une Union qui encourage la solidarité entre nos peuples, la création d’un marché commun basé sur la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux ainsi que l’harmonisation de nos politiques dans les secteurs économiques et sociaux » se satisfait Alassane Ouattara dans son message dont copie est parvenue à PôleAfrique.info.

Il a salué « Ces acquis » qui pour lui, relèvent de  « la clairvoyance et à la détermination des pères fondateurs auxquels je voudrais ici rendre un hommage bien mérité. »

Selon le président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, « Notre ambition de bâtir un marché commun régional est désormais une réalité avec la mise en place de l’union douanière et l’application du tarif extérieur commun, qui permettent la libre circulation de nos produits, dans l’Union, sans paiement de droits de douanes. »

Le Chef de l’Etat ivoirien, salue les performances enregistrées par l’UEMOA. Il estime que « les agrégats économiques et budgétaires des pays de l’Union se sont considérablement améliorés avec notamment un taux de croissance annuel moyen de plus de 6% dans l’Union au cours des cinq dernières années (atteignant même le seuil de 9 à 10 % dans certains Etats membres), un taux d’inflation modéré, un endettement et un déficit budgétaire maitrisé. »

« Pour l’année 2019, selon la Commission de l’UEMOA, la quasi-totalité des pays de notre Union respectera l’ensemble des trois critères de convergence de premier rang, spécifiquement un déficit budgétaire et une inflation en dessous de 3% et un ratio dette sur PIB en dessous de 70% » assure Alassane Ouattara.

Pour M.OUATTARA, « les réformes engagées par notre Union ont permis de favoriser l’investissement privé et d’améliorer l’environnement des affaires ainsi que l’accès de nos populations à l’éducation, à l’eau potable et à l’électricité avec notamment la mise en œuvre de projets et politiques dans ces secteurs sociaux. » 

La sécurité comme socle de l’épanouissement économique dans les huit pays de l’Union économique, il en parle. A ce sujet, il fait savoir que « Pour faire face aux nouveaux défis sécuritaires auxquels nos Etats sont confrontés, notre Union s’est dotée d’une politique commune dans le domaine de la paix et de la sécurité avec la mise en place, en étroite coopération avec la CEDEAO, d’un mécanisme de veille et d’alerte précoce. Ce mcanisme permettra d’anticiper les crises avec l’entrée en vigueur d’un accord-cadre de coopération, en matière de sécurité et de renseignement, entre les Etats membres de l’UEMOA » a-t-il salué et annoncé.

Alassane Ouattara a relevé au niveau mondial « des mutations profondes et rapides avec des défis de plus en plus importants aux plans national, régional et mondial. Il s’agit notamment des problématiques liées à l’emploi des jeunes, à la migration, au dérèglement climatique, à la sécurité et à un environnement international de plus en plus incertain. »

« Aujourd’hui, c’est à nous qu’il appartient de nous y adapter de manière adéquate et de concevoir un avenir meilleur pour notre Union et nos populations » recommande-t-il.

« Je salue donc la mise en place, par notre Union en 2015, de la nouvelle feuille de route visant à trouver des solutions pratiques à ces problématiques et à contribuer efficacement à la poursuite de notre processus d’intégration régionale » a-t-il soutenu dans ce discours d’anniversaire.

Il a réaffirmé la « conviction dans la pertinence et la solidité de notre Union ainsi que notre détermination à œuvrer pour son renforcement. »
 
Adam’s Régis SOUAGA
Source: rédaction Pôleafrique.info
7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE