Politique

Retour de Gbagbo : « je ne suis pas informé de la date du 17 juin », dit le gouvernement ivoirien

Mis à jour le 2 juin 2021
Publié le 02/06/2021 à 10:51 , ,

Le gouvernement de Côte d’Ivoire a indiqué ne pas être informé de la date du retour de Laurent Gbagbo annoncée par les proches de l’ancien chef d’Etat.

L’information du retour au pays de Laurent Gbagbo le 17 juin 2021, n’est reconnue de tous en Côte d’Ivoire. Le gouvernement ivoirien indique n’avoir pas été informé de cette date. Selon le confrère  »RFI », les autorités du pays se désolent du caractère unilatéral de cette décision prise sans les consulter.

« Ce que nous avions convenu, c’est que la date devait être choisie de façon consensuelle. Donc, pour nous, il n’y a pas de date », a fait savoir le ministre porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, tel que rapporté par le média. Non sans faire remarquer qu’il est peu probable que la date annoncée par les proches de l’ancien chef d’Etat soit tenue. « Je ne sais pas comment il arriverait à cette date du 17 juin si aucune disposition n’est prise pour son accueil », insiste le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie.

A LIRE AUSSI : Retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire : Koné Katinan recadre Issiaka Diaby

C’est le lundi 31 mai 2021 lors d’une cérémonie de célébration de la date anniversaire de Laurent Gbagbo, que le secrétaire général de la branche du Front populaire ivoirien (FPI) appelée ‘’Gbagbo ou rien’’, a dévoilé la date du retour au pays de l’ancien dirigeant ivoirien. « Je vous annonce que le retour du président Laurent Gbagbo sur la terre de Côte d’Ivoire est prévu pour le 17 juin », a déclaré Assoa Adou, devant une centaine de partisans du FPI venus célébrer l’anniversaire de leur mentor.

« Quand ils vont nous saisir pour nous donner une date, nous allons décider ensemble si cette date est tenable ou pas », réagit le porte-parole.

Le retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo avait été accordé par le président ivoirien Alassane Ouattara. « (…) Monsieur Laurent Gbagbo et Monsieur Blé Goudé, ils sont libres de rentrer quand ils le souhaitent. Les frais de voyage de Monsieur Gbagbo et sa famille seront pris en charge par l’État de Côte d’Ivoire » avait fait savoir Alassane Ouattara début avril 2021.

Pour le porte-parole du gouvernement, « il y a quand même tout un ensemble de choses qu’il faut régler en amont ».

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE