Politique

Présidentielle 2020 : Que vaut désormais le RHDP après le retrait de l’UDPCI ?

Mis à jour le 10 août 2020
Publié le 10/08/2020 à 1:42 , , ,
  ;
  ;

Il ne lui reste plus que quelques bouts des partis membres. Le RHDP, coalition politique au pouvoir vient de perdre un allié de poids, l’UDPCI. Son président Albert Mabri Toikeusse, éjecté du gouvernement a sonné la trompette de la rupture d’avec le Rassemblement des Houphouétistes. Et ce, à quelques semaines seulement des élections présidentielles.

Les observateurs de la vie politique ivoirienne le répètent très souvent. Il est difficile pour un parti politique de gagner une élection présidentielle sans alliés. Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) avait bien compris ce principe. La coalition s’était enrichie de plusieurs partis politiques avant l’apparition de dissidences en leur sein. La seule formation alors restée intacte demeurait l’UDPCI d’Albert Mabri Toikeusse, qui a aussi coupé les ponts avec le parti d’Alassane Ouattara.

Un divorce qui intervient au moment où toutes les sections du RHDP se préparent à battre campagne afin d’assurer la victoire du chef de l’État à la présidentielle d’octobre. Mais selon Kipré Paul, enseignant-chercheur et politologue, cette sortie n’aura pas de conséquence majeure sur la suite des événements.

« Avec le retrait définitif de l’UDPCI il faut relativiser. Combien de fois il y a eu le retrait définitif de l’UDPCI ? Combien de fois a-t-on parlé de retrait définitif du PDCI ? Il faut que nous comprenions que les réseaux sociaux ne sont pas forcément le baromètre de la politique ivoirienne. On ne fait et ne défait le poids électoral à travers les réseaux sociaux. Loin de là. À Doropo il n’y a pas forcément de connexion internet, mais l’on peut mesurer le poids électoral à la lumière des adductions en eau potable, des pompes hydrauliques ou des écoles de proximité (moins de 5  km). Les habitants ont la CMU. Je ne vous parle pas des ponts ou passerelles ni de l’accessibilité aux matières agricoles, etc. Pour répondre à votre question, le poids du RHDP se mesure à l’aune de ces paramètres-ci, à savoir les acquis sous la gouvernance Ouattara », analyse le spécialiste.

Les élections présidentielles en Côte d’Ivoire se tiennent en octobre prochain. Alassane Ouattara après avoir annoncé son retrait de la scène politique a finalement décidé de briguer un 3 et nouveau mandat.

Éric Coulibaly

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE