Côte d’Ivoire

Présidentielle 2020- Ouattara candidat? Sansan Kambilé, « je ne peux me prononcer »

Mis à jour le 12 janvier 2019
Publié le 12/01/2019 à 7:24

Les députés proches du parti au pouvoir veulent savoir sur quel pied danser à l’aune de la prochaine présidentielle d’octobre 2020. Ils ont interrogé à cet effet le Garde des Sceaux, ministre de la Justice Sansan Kambilé.

« Je ne peux me prononcer encore moins statuer sur la conformité ou non d’une candidature du président Alassane Ouattara en 2020 » a répondu en substance le ministre de la Justice Sansan Kambilé. C’était ce samedi 12 janvier à Grand-Bassam où il intervenait en tant que panéliste au séminaire-atelier sur la mise en place d’un groupe parlementaire RHDP, la coalition au pouvoir.

Interrogé sur la question par des députés participants à ce séminaire, le ministre de la Justice s’est gardé de prendre position. Il a plutôt conseillé de s’en tenir à la décision que rendra le Conseil Constitutionnel, seul organe selon lui habilité à statuer sur le sujet.

 » La Constitution dit que c’est le Conseil Constitutionnel qui se prononce sur l’éligibilité des candidats. Ce n’est pas quelqu’un d’autre. Seul le Conseil Constitutionnel peut dire  »monsieur, conformément à la Constitution, vous ne pouvez pas être candidat ou, vous pouvez être candidat », a-t-il coupé-t-il court.

Selon Sansan Kambilé, tout débat sur la question est basée sur des explications personnelles. Donc pas objectif au regard de la loi.  » Les gens donnent leur position en n’interprétant pas les dispositions constitutionnelles telles quelles. Ils situent cela dans un contexte », soutient-il, non sans souligner que les rôles sont définis dans une administration. Lui étant ministre, il « connaît sa place » et ne peut se prononcer sur la question a-t-il précisé aux députés qui sont ainsi restés sur leur faim.

Richard Yasseu envoyé spécial à Grand-Bassam

source: rédaction Poleafrique.info

 

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE