Culture

Plus de 3 milliards de FCFA pour la relance cinématographique de 2012 à 2019

Mis à jour le 20 décembre 2019
Publié le 20/12/2019 à 1:27 , , ,




« La Côte d’Ivoire a mis en place une politique dynamique du cinéma en créant, en 2011, l’Office du Cinéma de Côte d’Ivoire (ONAC-CI) soutenu par le Fonds de Soutien à l’Industrie du Cinéma (FONSIC). Aujourd’hui, ce sont plus de 3 milliards de FCFA qui sont consacrés à la politique du cinéma depuis 2012 », a expliqué Maurice Kouakou Bandaman.

Le ministre de la Culture et de la Francophonie a par ailleurs indiqué que le gouvernement a dégagé plus d’un milliard de FCFA pour soutenir la production de films et de festivals de cinéma avec la réalisation de 35 productions. A savoir des longs métrages, des téléfilms et des documentaires.

« Cet appui permet une présence régulière et remarquée de la Côte d’Ivoire à tous les plus grands rendez-vous du cinéma en Afrique et dans le monde. De nombreux prix ont été remportés par nos réalisateurs, producteurs et acteurs », s’est satisfait le patron de la culture ivoirienne.

Selon lui, des actions ont été également menées pour l’ouverture de salles de cinéma, notamment deux salles de cinéma de qualité en 2014. « Ce qui a permis au pays de compter aujourd’hui une centaine dont six nouvelles répondant aux normes internationales », a-t-il précisé.

Rappelons que cette tribune des rendez-vous du gouvernement est organisé par le CICG, Centre d’Information et de Communication Gouvernementale. Il a pour objectif de permettre aux membres du gouvernement de communiquer sur les actions du gouvernement dans tous leurs secteurs d’activité.

Drissa DIANE et CICG

7info.ci

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE