Société

Mel Eg Théodore décédé des suites d’un cancer

Mis à jour le 11 juillet 2019
Publié le 11/07/2019 à 9:09 , , , ,




Il était invisible ces dernières années sur la place politique ivoirienne. Sa voix grasseyante et traînante n’était plus entendue sur l’actualité ivoirienne car Mel Eg Théodore était malade. Un cancer l’avait au fil du temps, éloigné de cette scène politique qu’il a animée à sa façon. Avec son décès,la classe politique ivoirienne est en deuil. Le président de l’Union pour la démocratie citoyenne (UDCY),est décédé en France ce jeudi 11 juillet des suites d’un cancer.

Le président de l’UDCY, révélé à l’opinion nationale et internationale après son élection à la tête de la mairie de Cocody en 1990, pour le compte du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), a connu une ascension fulgurante au sein du plus vieux parti ivoirien. Parti qu’il quittera en 2000 au lendemain du coup d’Etat de décembre 1999  pour créer sa propre formation politique.

A lire aussi: MUNICIPALES A SAN PEDRO- NABO CLEMENT RENTRE EN INDEPENDANT, CASSE-TETE POUR ANOBLE ET LE RHDP

Signataire des accords de Linas-Marcoussis en janvier 2003, il a été ministre de la Ville et de la Salubrité, puis ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Salubrité urbaine sous Laurent Gbagbo.

Après la crise post-électorale de 2010-2011, il était de plus en plus absent de la scène politique. Il avait soutenu Laurent Gbagbo, président sortant et perdant des élections contre Alassane Ouattara, vainqueur des élections. Après la victoire de Ouattara sur son rival, il s’était exilé quelques mois avant de regagner son pays la Côte d’Ivoire.

Pour rappel, Théodore Mel Eg était aussi écrivain et  responsable de l’église de la Nouvelle Alliance chrétienne.

Arnaud Houssou

7info.ci_logo

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter 7info

L’INFO, VU DE CÔTE D’IVOIRE